1001 films à voir avant de mourir

Préface de Claude Aziza

Steven Jay Schneider

Omnibus

Partager sur :

Le pitch

Bénéficiant de la nouvelle maquette intérieure inaugurée en 2013, plus aérée et plus illustrée, voici la dixième édition d'un ouvrage désormais bien identifié qui s'est imposé comme le classique grand public en matière de cinéma.

Rédigées par une équipe d'une soixantaine de critiques du monde entier, les 1 001 entrées qui composent cet ouvrage sont classées par ordre chronologique, du Voyage dans la Lune de Méliès (1903) à The Revenant d'Alejandro González Iñárritu (février 2016).

Ce classement permet de suivre l'histoire d'un art né au début du XXe siècle : la naissance du parlant ( Le Joueur de jazz, 1927), l'apparition de la couleur (Le Magicien d'Oz, 1939), l'évolution de genres tels que le western, la comédie musicale, l'horreur ou le fantastique, ainsi que les grands mouvements esthétiques comme le néoréalisme italien, la Nouvelle Vague française, les superproductions américaines autant que les films d'avant-garde.

Mon avis

Cet ouvrage est une merveille.

Une somme incomparable que tout cinéphile devrait avoir, non seulement dans sa bibliothèque, mais sur sa table de chevet.

Pourquoi ? car c'est - et de très loin - le meilleur livre pédagogique que l'on ait jamais publié sur le cinéma.

Une liste de 1 001 films, allez vous me dire, ce n'est jamais qu'une liste, et elle est très subjective.

Si vous êtes un grand cinéphile, vous ajouterez que, vous aussi, vous êtes capable de faire une liste de 1 001 films, et qu'elle sera forcément très différente de celle-là.

Subjectivité...

Oui, mais non.

Rédigez cette liste ou plutôt, cela sera plus rapide, feuilleter rapidement les quelques 1 000 pages de cette somme renfermant une quantité ahurissantes d'informations et de photos.

Vous constaterez alors que, pour au moins 80 % des films choisis, vous les auriez vous même placés dans votre panthéon personnel.

C'est le premier miracle de cet essai qui en est à sa dixième édition (il en sort une par an, pour rester "à la page" du cinéma mondial) : le choix est remarquablement fait.

Présenté de la manière la plus intelligente qui soit compte tenu du sujet, c'est à dire par ordre chronologique (meilleure manière de mettre l'évolution du cinéma en perspective et les films majeurs en exergue), ce choix est un mélange de films populaires et de films d'auteur.

Et surtout de films d'auteur populaires; c'est cela que l'on réalise en découvrant chaque demi-page, page, ou double page, consacrée à un film : la plupart des films qui restent dans l'histoire sont ceux qui ont su concilier travail de création et satisfaction du public.

L'intérêt serait cependant très limité si ce travail gigantesque (réalisé par près de 70 contributeurs)  n'avait abouti qu'à une liste.

Mais ce n'est pas le cas : chaque film sélectionné fait l'objet d'une fiche technique complète, mais aussi d'un développement donnant le pitch et présentant le film, les acteurs, racontant des anecdotes.

Développement plus ou moins long, très conséquent pour les plus grands chefs-d'oeuvre, ceux-ci bénéficiant aussi de photos, parfois pleine page, très bien choisies.

Alors, quel intérêt d'avoir ce document sur sa table de chevet ?

Tout simplement celui de donner envie d'aller visionner très, très vite, les dizaines, voire les centaines de films que vous n'avez jamais encore jamais vu ! Ce livre est une sorte de guide, de professeur, qui vous dit où aller chercher, regarder !

Je l'ai offert un jour à mon fils, qui visionnait exclusivement des films postérieurs à 1970. Depuis, il découvre l'histoire du cinéma. Merci professeur.

Mon conseil : faites en de même, pour vous et votre entourage.

Acheter sur Amazon

Du même auteur