La cuisine de Mapie

Mapie de Toulouse-Lautrec

Tallandier

Partager sur :

Le pitch

" J'ai tellement lu la Cuisine de Mapie que mon exemplaire n'était plus que charpie. J'ai du le faire relier deux fois. Je me félicite que cet immense classique, devenu introuvable, soit enfin réédité. J'y ai trouvé le meilleur de la cuisine française, le plus simple aussi.

La Cuisine de Mapie : de très grandes recettes mises à la portée de tous, la virtuosité d'un piano à l'usage de ceux qui n'ont pas forcément appris le solfège. "

Paul Bocuse, Collonges, février 2004.

Mon avis

La cuisine de Mapie est un classique du genre. Un livre extrêmement complet regroupant plus de 900 recettes, une base de références merveilleuses à avoir dans sa bibliothèque.

Il regroupe les recettes de Marie Pierre de Toulouse-Lautrec, dite Mapie (1901/1972), passionnée depuis toujours par la cuisine, ayant étudié et donné des conférences lors d'un tour du monde de la cuisine pour le journal ELLE dont elle était la journaliste spécialisée.

L'ouvrage s’organise très simplement autour de 14 rubriques évidentes : Les sauces, les pâtes, les soupes, les entrées, les œufs, les poissons et fruits de mer, les volailles et gibiers, les viandes de boucherie et abats, le riz et les pâtes alimentaires, les légumes, les salades, les entremets, la pâtisserie, les boissons.

La mise en page est basique : une présentation  simple et directe, pas de fioritures ni de photos.

Les recettes sont très accessibles et faciles à lire tout en cuisinant : texte à gauche, ingrédients à droite, on peut tout appréhender en même temps.

Vous trouverez aussi quelques conseils placés avant la recette, si nécessaire.

Ce livre est une véritable mine d’or : creusez un peu, tournez les pages, vous y trouverez toutes les recettes de base de la cuisine française y compris, si l'on ne veut pas mourir idiot devant son piano, les recettes de nos grand mères.

Quel plaisir de s’instruire en lisant la recette du cœur de veau au vin blanc ou le gras double Victorine, en passant par la tête de veau aux herbes !

Bien sûr on peut se contenter de l’épaule de veau farcie « comme chez soi » complétée de haricots verts à la française, pour finir par le gâteau Henri ou plus classiquement par une charlotte aux framboises...

Si votre belle-mère s’appelle Christiane (ce qui est mon cas !), vous pourrez lui servir la salade « Christiane » à base d’artichauts, de pommes de terre, de pommes de bananes… même si vous allez me dire : pas sûre quelle en apprécie la légèreté !

Franchement, ce livre est une somme de savoir-faire et une vecteur extraordinaire de connaissances lorsqu'on se pose une question sur une recette, sachant que vous n'en trouverez pas d'équivalent en navigant sur Marmiton...

Vous l'avez compris : La cuisine de Mapie est une bible de références à mettre entre toutes les mains, un annuaire culinaire représentant la somme de la connaissance et l’expérience de toute une vie consacrée à une passion pour la cuisine. Impossible de passer à côté d'un tel livre, réédité par Taillandier en 2004 après une première édition en 1967.

Indispensable dans une bibliothèque idéale consacrée à la gastronomie.

En bonus, voici la recette du cocktail MAPIE :  1/6 de calvados, 2/6 de vodka, 3/6 de jus de pamplemousse, glace pilée. Léger, léger... jusqu'à tomber à la renverse !

Acheter sur Amazon

Du même auteur