Goscinny

Marie-Ange Guillaume & José-Louis Bocquet

Actes sud / Babel essai

Partager sur :

Le pitch

Scénariste de génie et père d'une foule de personnages inoubliables parmi lesquels Astérix, Lucky Luke, Rantanplan, Oumpah-Pah, Iznogoud et le Petit Nicolas, René Goscinny ne s'est pas contenté d'inventer des histoires et de remplir des bulles.

Rédacteur en chef du journal Pilote (créé en 1959) et formidable découvreur de talents, il a marqué toute une génération en imposant ses auteurs : Cabu, Bretécher, Gotlib, Mandryka, Druillet, Giraud/Moebius, Bilal, Tardi, Fred, F'Murr et bien d'autres.

L'aventure de Goscinny, qui se servait de l'humour comme on se sert de l'oxygène - machinalement, sans y penser, pour survivre -, est aussi celle de la bande dessinée française au moment où, en grande partie grâce à lui, elle accède au statut de neuvième art.

Mon avis

Le 5 novembre 2017, on célèbre le quarantième anniversaire de René Goscinny, le plus grand scénariste de BD grand public de l'histoire.

A cette occasion, Actes sud ressort en édition poche la magnifique biographie que lui ont consacré deux auteurs connus, Marie-Ange Guillaume et José-Louis Bocquet, vingt ans plus tôt. Et c'est une sacré bonne idée, par toutatix !

*

*

Quand je parlais deux paragraphes plus haut de BD "grand public", ces deux derniers mots n'avaient aucune, mais alors vraiment aucune connotation péjorative.

Au contraire : nous devons honorer René Goscinny, mort bien trop jeune, non seulement pour son talent extraordinaire, mais aussi pour avoir été celui qui a permis de donner ses lettres de noblesse à la BD mainstream au tournant des années 50 et d'en faire une branche de la littérature à part entière, capable de toucher des foules de lecteurs.

*

Goscinny Gotlib et Mandryka

Goscinny, Gotlib et Mandryka

*

René Goscinny fut aussi l'homme qui sut donner une véritable place d'auteur au scénariste de BD, considéré jusqu'alors comme un simple sous-traitant du dessinateur.

Ce sont tous ces aspects de son action, de son travail que Marie-Ange Guillaume - qui a "mis en forme" avec un réel talent les travaux de recherche de José-Louis Bocquet - révèle dans cette biographie absolument passionnante du grand auteur.

Aussi passionnante qu'un bon polar, pour autant qu'on soit comme moi (comme vous ?) absolument passionné par la BD, et plus particulièrement la BD des année 50 à 80.

Celle qu'on appela un moment la "BD belge", celle des grandes séries populaires, comiques ou d'aventures, découverte dans un premier temps grâce aux hebdomadaires spécialisées (Tintin, Spirou, Pilote notamment), puis ensuite grâce au développement de "l'album" reprenant les pages éparses publiées dans les journaux pour en faire une histoire d'un seul tenant.

*

015_sempe_goscinny_uderzo_charlier

Sempé, Goscinny, Uderzo, Charlier

*

Marie-Ange Guillaume était au cœur du réacteur, puisqu'elle fut secrétaire de rédaction de Pilote de 1972 à 1976.

Grâce à une multitude de témoignages recueillis auprès d'absolument tous les acteurs de cette grande époque (la quantité de citations est impressionnante), dessinateurs, scénaristes, éditeurs, elle nous fait plonger dans l'épopée au quotidien de ses journaux.

On y découvre un Goscinny complexe, tout aussi attachant par ses valeurs morales que réfrigérant par son comportement parfois rigide et introverti. On y trouve surtout la confirmation que l'homme était incroyablement brillant et visionnaire.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu une biographie aussi bien écrite et documentée, dotée d'une iconographie limitée, mais rare (beaucoup de photos). Vite avalée : un vrai plaisir, absolument indispensable pour les fondus de l'histoire de la bande dessinée classique.

Acheter sur Amazon

Du même auteur