Reconquêtes

L'intégrale

Sylvain Runberg & François Miville-Deschênes

Le Lombard

Partager sur :

Le pitch

Lassés de s’entre-tuer, trois peuples nomades, qui semaient jadis la terreur et la destruction aux quatre vents de la steppe, s'unissent pour former l'Alliance Scythe, la "Horde des Vivants", comme ils aiment à se nommer.

Mais l'arrogance et l'avidité d'un jeune monarque hittite vont pousser la "Horde" à reprendre le combat.

Tandis que Babylone envoie sa meilleure scribe, l'énigmatique Thusia, au cœur de la tourmente, la guerre porte le fracas des armes jusqu'aux confins des plaines sauvages d'Asie mineure.

La Horde est à l'aube de sa plus grande bataille.

*

Reconquêtes

Mon avis

Autant vous l'avouer tout de suite, le peplum, la BD antique, ce n'est pas trop mon truc.

Oh, je ne crache pas sur quelques planches d'Alix, ou un album de Murena.

Mais les combats au glaive ou à la lance, les jupettes ras du croupion pour les belles hétaïres ou - pourquoi pas ? - les combattants héroïques, cela me lasse très vite.

Pourtant, lorsque je suis tombé sur la série Reconquêtes, quatre albums regroupés ici par commodité en une intégrale qui n'existe pas encore mais que Le Lombard ne manquera pas de publier un jour ou l'autre, j'ai bien eu du mal à refréner ma curiosité.

*

Reconquêtes

*

Car, au delà des superbes couvertures aux couleurs vives et franches, en ouvrant les albums, j'ai flashé comme rarement sur les spectaculaires dessins développés sur plus de deux cents planches.

Waouh ! Des scènes de bataille peuplées d'animaux fabuleux comme je n'en avais pas vu depuis... disons... la trilogie cinéma du seigneur des anneaux !

(NB : le parallèle avec les films adaptés du roman de Tolkien est voulu, car on trouve de part et d'autre des éléphants géants et autres bestioles improbables surdimensionnées)

*

Reconquêtes

*

Alors j'ai plongé dans le torrent des 200 planches de la série et, ma foi, comme pour une baignade dans une eau un peu fraîche, j'ai eu un peu de mal à m'y mettre mais, une fois l'acclimatation réalisée, impossible de décrocher !

Damned ! Comment se fait-ce ? Les objections se sont bousculées :

  • Pourtant, l'histoire est un peu rigide et convenue ?

Oui, mais non : la structure du scénario est pensée sur la durée, et le lecteur découvre avec plaisir au fil des albums des développements dignes des films à grand spectacle des années 50.

De surcroît, le choc simultané de toutes les grandes civilisations antiques disparues, ne constitue-t-il pas un sacré pitch ?

  • Pourtant, l'homme moderne que je suis devrait se gausser - ou pire, se scandaliser ! - de la propension de François Miville-Deschênes à afficher en gros plans les héroïnes nombreuses de son épopée antique en situation systématiquement destinée à mettre en valeur leurs courbes affolantes - en gros, elles sont toutes magnifiques, avec un buste somptueux.

*

Reconquêtes

*

Oui, mais non : car au fond, les véritables stars de l'histoire, ce sont les femmes, et la BD est finalement paradoxalement plutôt féministe !

  • Enfin, pourtant, c'est sacrément, terriblement violent, avec du sang qui gicle comme jamais au travers des vignettes. Violence gratuite ?!!!

Oui, mais non : car les contempteurs de cette violence oublie qu'à cette époque, on faisait peu cas  de la vie des adversaires, et encore moins de leurs souffrances.

Et finalement, cette violence, c'est un peu un gage de réalisme dans, il faut l'avouer, un hommage géant aux civilisations antiques disparues.

Reste, au de là de ces débats, un atout indiscutable : des dessins tout simplement somptueux.

*

Reconquêtes

*

Juste somptueux. Et une mise en couleurs privilégiant la clarté qui m'a vraiment séduit.

Bien, je me suis un peu étendu, n'est ce pas ?

Tout cela pour vous dire que, sans trop réfléchir : foncez, cela vaut le coup !

Acheter sur Amazon

Du même auteur