Les meilleures ventes de livres du 20 au 26 janvier 2020

Posté le 1 février 2020, par letournepage, dans Les meilleures ventes

Le mois de janvier a vu le grand triomphe des abonnés aux meilleures ventes de romans : Pierre Lemaitre, Laurent Gounelle, Frédéric Beigbeder, Sylvain Tesson.

Mais on trouve également dans le peloton de tête une série d’essais, témoignages personnels ou enquête sur le pouvoir.

Distraction et information : deux des mamelles de l’édition !

.

Meilleures ventes : l’étonnant succès des essais

– Cliquez sur la couverture des livres pour accéder

à la page Amazon et acheter l’ouvrage –

Rappel : Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

*

1.


Miroir de nos peines

Miroir de nos peines – Pierre Lemaître

Albin Michel – 544 pages – 22.90 €

Le prix Goncourt 2013 triomphe depuis un mois avec le troisième volet de sa saga historique débutée avec Au revoir là haut.

Plus de 110 000 exemplaires vendus, et c’est loin d’être fini !

Le pitch : Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches… Et quelques hommes de bonne volonté.

Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances.

Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique…

2.


Le consentement

Le consentement – Vanessa Springora

Grasset – 216 pages – 18.00 €

Le récit autobiographique est LE scandale de l’année 2020, avec sa mise en cause du pédophile Gabriel Matzneff.

En quatre semaines, Vanessa Springora a vendu 80 000 exemplaires de ce récit prenant.

Le pitch : Au milieu des années 80, élevée par une mère divorcée, V. comble par la lecture le vide laissé par un père aux abonnés absents. À treize ans, dans un dîner, elle rencontre G., un écrivain dont elle ignore la réputation sulfureuse. Dès le premier regard, elle est happée par le charisme de cet homme de cinquante ans aux faux airs de bonze, par ses œillades énamourées et l’attention qu’il lui porte.

Plus tard, elle reçoit une lettre où il lui déclare son besoin « impérieux » de la revoir. Omniprésent, passionné, G. parvient à la rassurer : il l’aime et ne lui fera aucun mal. Alors qu’elle vient d’avoir quatorze ans, V. s’offre à lui corps et âme. Les menaces de la brigade des mineurs renforcent cette idylle dangereusement romanesque.

Mais la désillusion est terrible quand V. comprend que G. collectionne depuis toujours les amours avec des adolescentes, et pratique le tourisme sexuel dans des pays où les mineurs sont vulnérables.

3.


Le lambeau

Le lambeau – Philippe Lançon

Folio – 512 pages – 8.50 €

L’incroyable succès en 2018 du récit autobiographique de Philippe Lançon, succès tant critique (Prix Fémina et prix spécial Renaudot) que commercial, se prolonge après sa sortie en format poche.

50 000 exemplaires en quatre semaines.

Le pitch : «Je me souviens qu’elle fut la première personne vivante, intacte, que j’aie vue apparaître, la première qui m’ait fait sentir à quel point ceux qui approchaient de moi, désormais, venaient d’une autre planète – la planète où la vie continue.»

Le 7 janvier 2015, Philippe Lançon était dans les locaux de Charlie Hebdo. Les balles des tueurs l’ont gravement blessé. Sans chercher à expliquer l’attentat, il décrit une existence qui bascule et livre le récit bouleversant d’une reconstruction, lente et lumineuse.

En opposant à la barbarie son humanité humble, Le lambeau nous questionne sur l’irruption de la violence guerrière dans un pays qu’on croyait en paix.

4.


Je te promets la liberté

Je te promets la liberté – Laurent Gounelle 

Calmann Levy – 352 pages – 20.90 €

Laurent Gounelle, c’est le roi du roman sur le développement personnel.

Certains lecteurs fidèles adooorent. Pour moi, désolé, mais c’est de la bouillie pour les chats !

Le pitch : Imaginez : votre employeur vous laisse dix jours pour sauver votre poste et, le soir même, votre conjoint vous laisse entendre que votre couple n’en a plus pour longtemps… Dans les deux cas, on vous reproche votre personnalité, mais qu’y pouvez-vous ?

Lorsqu’un ami vous parle d’un homme mystérieux, membre d’une confrérie très secrète détentrice d’un savoir ancestral, qui a le pouvoir d’installer en vous une toute nouvelle personnalité, la perspective est peut-être tentante…

C’est ce qui arrive à Sybille Shirdoon, l’héroïne de cette histoire : confrontée à l’échec, à la séparation, à la trahison, mais aussi au bonheur, à la joie, à l’amour, elle s’embarque alors dans un chemin extraordinaire vers la découverte de soi et des autres.

5.


Changer l’eau des fleurs – Valérie Perrin

Le livre de poche –672 pages –8.90 €

Encore un feel good book, apparemment. Par contre, le format est exceptionnel : 672 pages !

En tous cas, le succès est absolument considérable puisque, 40 semaines (!) après sa sortie, le roman de Valérie Perrin s’est déjà écoulé à plus de 250 000 exemplaires !

Le pitch : Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petite équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée.

Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s’entremêlent ?

6.


 

La Fille de Vercingétorix

La Fille de Vercingétorix – D. Conrad & J.Y. Ferri

Editions Albert René – 48 pages – 9.90 €

 Un trimestre complet de présence et de course en tête pour le dernier Astérix qui  dépasse désormais largement les 1 500 000 exemplaires. Cela commence à faire beaucoup !

Ce n’est pour autant un bon titre. Ce que j’en pense ? Ma critique est ici

Le pitch : Effervescence et chamboulements en perspective. La fille du célèbre chef gaulois Vercingétorix, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul endroit dans la Gaule occupée à pouvoir assurer sa protection.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la présence de cette ado pas comme les autres va provoquer moult bouleversements intergénérationnels…

7.


Les voraces

Les voraces – Vincent Jauvert

Robert Laffont – 216 pages – 16.90 €

Encore un essai, mais il s’agit cette fois d’une enquête sur l’argent de la république.

Pas de surprise dans ce succès, tant il est synchro avec l’air du temps…

Le pitch : Jamais sous la Ve République les élites qui dirigent notre pays n’ont été aussi riches et obnubilées par l’argent.

Jamais autant de hauts fonctionnaires n’ont pantouflé à prix d’or dans le privé.

Jamais autant de ministres n’ont été multimillionnaires.

Jamais autant de responsables politiques, et non des moindres, ne sont devenus lobbyistes ou avocats d’affaires…

Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi la situation a-t-elle empiré sous Macron ?

Après deux ans d’enquête et grâce à une quarantaine de témoignages inédits, Vincent Jauvert révèle les moeurs de ces élites si voraces qui ont pris le pouvoir dans le sillage du nouveau président de la République. Il décrit leur course à l’argent, leurs campagnes en coulisses pour dissimuler leurs véritables revenus et leurs conflits d’intérêts. Un document implacable.

8.


La panthère des neiges

La panthère des neiges – Sylvain Tesson

Gallimard – 176 pages – 18.00 €

L’auteur aventurier poursuit sa quête d’ailleurs, avec un petit opuscule pas cher, facile à lire et à offrir. Il s’est vendu comme des petits pains, avant, pendant et après Noël.

Avec le prix Renaudot qui est arrivé entre temps pour booster les ventes, on s’approche du chiffre faramineux de 500 000 exemplaires en quatre mois. Au moins autant que le Goncourt !

Le pitch : «– Tesson ! Je poursuis une bête depuis six ans, dit Munier. Elle se cache sur les plateaux du Tibet. J’y retourne cet hiver, je t’emmène.

– Qui est-ce ?

– La panthère des neiges. Une ombre magique !

– Je pensais qu’elle avait disparu, dis-je.

– C’est ce qu’elle fait croire.»

9.


L'homme qui pleure de rire

L’homme qui pleure de rire – Frédéric Beigbeder

Grasset – 320 pages – 20.90 €

Beigbeider navigue dans les hautes eaux des ventes depuis la sortie de son dernier roman « sans titre » le 2 janvier, mais le succès n’est plus tout à fait ce qu’il était pour l’homme de pub…

Le pitch : Octave Parango a été concepteur-rédacteur dans les années 1990, model scout dans les années 2.000 . Le voici qui découvre dans les années 2010 un nouveau métier…

Après 99 Francs sur la tyrannie de la publicité et Au secours pardon sur le marchandisation de la beauté féminine, ce nouveau roman satirique, hilarant et désespéré clôt la trilogie d’Octave Parango sur les aliénations contemporaines.

Tout est malheureusement vrai (et vécu) dans cette satire, hilarante et désespérée, des dérives de notre société de divertissement.

10.


 

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – J.P. Dubois

Editions de l’Olivier – 256 pages – 19.00 €

Il y a une justice en ce bas monde : Jean-Paul Dubois, un des meilleurs auteurs français de ces vingt dernières années, a enfin décroché la timbale avec le Goncourt.

Comme il l’a déclaré, cela va lui permettre de travailler serein. Bravo !

Le titre recule peu à peu dans le classement, mais près de six mois se sont écoulées depuis sa sortie et le demi million d’exemplaires vendus sera atteint tôt ou tard.

On atteint désormais un niveau exceptionnel, même pour un Goncourt !

Le pitch : Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre.

Retour en arrière: Hansen est superintendant a L’Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et – plus encore – de réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu’il n’est pas occupé à venir en aide aux habitants de L’Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l’emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à L’Excelsior, des conflits éclatent. Et l’inévitable se produit.

Une église ensablée dans les dunes d’une plage, une mine d’amiante à ciel ouvert, les méandres d’un fleuve couleur argent, les ondes sonores d’un orgue composent les paysages variés où se déroule ce roman.

 Le coin cadeau ***Les livres du jour

La vie d’un lecteur***L’actualité des sorties


RappelLe modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *