Les meilleures ventes de livres du 24 au 30 octobre 2022

Posté le 5 novembre 2022, par letournepage, dans Les meilleures ventes

Avec la (vraie) arrivée de l’automne, voilà un grand coup de vent sur les linéaires des libraires.

Entre prix littéraires (prix Nobel pour Annie Ernaux !), chouchous annuels des lecteurs (Musso, Coben, Tesson, Lignac) et sorties BD, le classement des meilleures ventes ressemble à quoi ?

A pas grand chose, car on retrouve tout de même au deux premières places Mortelle Adèle et Lucky Luke !

*

Entre Mortelle Adèle et Annie Ernaux !

– Cliquez sur la couverture des livres pour accéder

à la page Amazon et acheter l’ouvrage –

Rappel : Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.*

1.


Mortelle Adèle, Tome 19: Face de Beurk !

Mortelle Adèle – Mr Tan

Bayard jeunesse – 80 pages – 11.50 €

Un nouveau coup mortel. De qui ? D’Adèle, bien entendu ! Les jeunes lectrices fidèles dévalisent à chaque fois les librairies pour suivre les aventures de la rousse coquine.

Et 70 000 exemplaires vendus en deux semaines ! Waouh !

Le pitch : « Hey, tu m’entends ? Oui, toi, celui qui se la raconte, celle qui casse les pieds, celui qui donne tout le temps des ordres, celle qui dit toujours n’importe quoi… Oui, oui, c’est à toi que je parle… Tu cherches où est le problème ? Bah regarde dans le miroir ! Face de Beurk ! »

Que ce soit dans la cour de récréation ou à la maison, hors de question pour Adèle de se laisser embêter ou marcher sur les pieds ! N’en déplaise à ceux qui voudraient qu’elle se taise, la reine des bêtises compte bien dire tout ce qu’elle pense et inventer sa place dans le monde ! Oups… Les faces de Beurk n’ont qu’à bien se tenir !

2.


L'arche de Rantanplan

L’arche de Rantanplan – Jul & Achdé

Lucky productions – 48 pages – 11.50 €

Comme chaque année, le enième volume des aventures de Lucky Luke marche du tonnerre, même si l’on est bien loin des talents scénaristiques et graphiques de Morris et Goscinny.

Et 50 000 exemplaires vendus en dix jours. Costaud.

Le pitch : Pour Lucky Luke, l’heure n’est pas aux « Adieu veau, vache, mouton, couvée »… À Cattle Gulch, un type farfelu nommé Ovide Byrde a établi un havre de paix pour animaux, avec Rantanplan pour figure de proue. Tout cela n’est que douce dinguerie jusqu’au jour où Rantanplan découvre bien malgré lui un gisement d’or. Soumis à la mauvaise influence d’escrocs sans foi ni loi, Ovide Byrde se mue alors en tyran local et impose régime végétarien et protection animale à marche forcée aux autochtones. Du bien-être animal à la tyrannie, du jamais vu dans l’Ouest sauvage !

3.


L'Inconnue de la Seine

L’Inconnue de la Seine – Guillaume Musso

Le livre de poche – 512 pages – 8.90 €

Encore 20 000 exemplaires du dernier Musso en poche, six semaines après sa sortie, pour un total de 180 000. Que pourrais-je ajouter ?

Le pitch : Par une nuit brumeuse de décembre, une jeune femme est repêchée dans la Seine au niveau du Pont-Neuf. Nue, amnésique, mais vivante. Très agitée, elle est conduite à l’infirmerie de la préfecture de police de Paris… d’où elle s’échappe au bout de quelques heures.

Les analyses ADN et les photos révèlent son identité : il s’agit de la célèbre pianiste Milena Bergman. Mais c’est impossible, car Milena est morte dans un crash d’avion, il y a plus d’un an.

Rapahël, son ancien fiancé, et Roxane, une flic fragilisée par sa récente mise au placard, se prennent de passion pour cette enquête, bien décidés à éclaircir ce mystère : comment peut-on être à la fois morte et vivante ?

4.


Angélique

Angélique – Guillaume Musso

Calmann-Lévy – 320 pages – 21.90 €

Près de 20 000 exemplaires du dernier Musso, en sixième semaine, et 200 000 € au total. Un coup double confirmé.

Que dire de plus ?

Le pitch : Après un accident cardiaque, Mathias Taillefer se réveille dans une chambre d’hôpital. Une jeune fille inconnue se tient à son chevet. C’est Louise Collange, une étudiante venue jouer bénévolement du violoncelle aux patients.

Lorsqu’elle apprend que Mathias est flic, elle lui demande de reprendre une affaire un peu particulière. D’abord réticent, Mathias accepte finalement de l’aider, les plongeant dès lors, tous les deux, dans un engrenage mortel.

Ainsi commence une enquête hors du commun, dont le secret tient à la vie qu’on aurait voulu mener, l’amour qu’on aurait pu connaître, et la place qu’on espère encore trouver…

5.


Blanc

Blanc – Sylvain Tesson 

Gallimard – 240 pages – 20.00 €

Tesson draine toujours un public considérable derrière lui, pour chacun de ses récits. Trois semaines au top. Que dire de plus ?

Le pitch : Avec mon ami le guide de haute montagne Daniel du Lac, je suis parti de Menton au bord de la Méditerranée pour traverser les Alpes à ski, jusqu’à Trieste, en passant par l’Italie, la Suisse, l’Autriche et la Slovénie. De 2018 à 2021, à la fin de l’hiver, nous nous élevions dans la neige. Le ciel était vierge, le monde sans contours, seul l’effort décomptait les jours. Je croyais m’aventurer dans la beauté, je me diluais dans une substance. Dans le Blanc tout s’annule – espoirs et regrets. Pourquoi ai-je tant aimé errer dans la pureté ?

6.


La place

La place – Annie Ernaud

Folio – 114 pages – 5.90 €

Depuis le 10 octobre, le prix Nobel de littérature a fait exploser les chiffres de vente de tous les livres d’Annie Ernaux, dont deux des plus célèbres figurent dans les meilleurs ventes.

Le pitch : « Enfant, quand je m’efforçais de m’exprimer dans un langage châtié, j’avais l’impression de me jeter dans le vide. Une de mes frayeurs imaginaires, avoir un père instituteur qui m’aurait obligée à bien parler sans arrêt en détachant les mots. On parlait avec toute la bouche. Puisque la maîtresse me « reprenait », plus tard j’ai voulu reprendre mon père, lui annoncer que « se parterrer » ou « quart moins d’onze heures » n’existaient pas. Il est entré dans une violente colère. Une autre fois : « Comment voulez-vous que je ne me fasse pas reprendre, si vous parlez mal tout le temps ! » Je pleurais. Il était malheureux. Tout ce qui touche au langage est dans mon souvenir motif de rancœur et de chicanes douloureuses, bien plus que l’argent. »

7.


Gagner n'est pas jouer

Gagner n’est pas jouer – Harlan Coben

Pocket – 432 pages – 8.30 €

Il y en a qui lise encore les polars de Coben. Pas moi !

Le pitch : Ne jamais sous-estimer les victimes…
Un vieil homme est sauvagement assassiné à New York. À ses côtés, une toile de maître disparue depuis vingt ans et une valise portant les inscriptions WHL III. Windsor Horne Lockwood III. Win. Un privé aux méthodes très spéciales, héritier d’une influente famille américaine. Quel lien entre ce crime abject et les Lockwood ?

Si le FBI peine à comprendre, Win sait qu’il tient ici la chance de résoudre enfin l’énigme de l’enlèvement de sa cousine, survenu vingt ans plus tôt lors du vol du tableau. Il faut dire qu’il a trois atouts qui manquent au FBI : un lien personnel avec l’affaire, une grande fortune, et un sens de la justice qui n’appartient qu’à lui…

8.


Respire !: Le Plan est toujours parfait

Respire ! – Maud Ankaoua

J’ai lu – 384 pages – 7.90 €

Deuxième succès de l’auteure du jackpot Kilomètre zéro : le chemin du bonheur. Du développement personnel tellement, tellement séduisant (je rigole !)

Le pitch : « Tu ne le sais pas encore mais tu es exactement là où tu dois être. »Malo, 30 ans, virtuose de la finance à qui tout réussit, est appelé à Bangkok pour aider une entreprise en difficulté. Quelques semaines après son arrivée, il surprend une conversation qui l’anéantit : il ne lui resterait plus que quelques mois à vivre…Au moment où il perd tout espoir, une vieille dame lui propose un pacte étrange : en échange de trente jours de sa vie, le jeune homme sera-t-il prêt à tenter une série d’expériences qui pourraient bien modifier le cours de son destin ?Malo accepte, et le voilà embarqué dans un incroyable périple aux saveurs et aux parfums de la Thaïlande, au terme duquel il découvrira peut-être l’ultime vérité.

Plus qu’un roman, ce livre est une invitation à mener la vie qui vous inspire.

9.


Fait Maison n°6. Spécial fêtes: Spécial fêtes

Fait maison T6 – Cyril Lignac

La Martinière – 112 pages – 12.90 €

Et de 6 pour Cyril Lignac, qui casse la baraque depuis deux enfants avec ses petits modules de Fait maison.

Je n’ai pas les chiffres exacts, mais on doit avoir largement dépassé le million d’exemplaires vendus en cumulé. Dingue, dingue !

Le pitch : Cyril Lignac cuisine 45 recettes salées et sucrées pour mettre encore et toujours un peu de peps dans ton quotidien.Un spécial fêtes !

Un pain surprise, un foie gras poêlé aux fruits et épices, des huîtres chaudes au beurre de wakamé et truffe, ou encore une bûche de Noël chocolat et amarena, un pain d’épices aux agrumes ou une délicieuse omelette norvégienne…

« Tu vas te régaler en toute simplicité !

10.


Les années

Les années – Annie Ernaux

Folio – 254 pages – 8.40 €

Coup double pour Annie Ernaux. Vivement que l’on me décerne le prix Nobel de littérature !

Le pitch : « La photo en noir et blanc d’une petite fille en maillot de bain foncé, sur une plage de galets. En fond, des falaises. Elle est assise sur un rocher plat, ses jambes robustes étendues bien droites devant elle, les bras en appui sur le rocher, les yeux fermés, la tête légèrement penchée, souriant. Une épaisse natte brune ramenée par-devant, l’autre laissée dans le dos. Tout révèle le désir de poser comme les stars dans Cinémonde ou la publicité d’Ambre Solaire, d’échapper à son corps humiliant et sans importance de petite fille. Au dos : août 1949, Sotteville-sur-Mer. »

Au travers de photos et de souvenirs laissés par les événements, les mots et les choses, Annie Ernaux nous fait ressentir le passage des années, de l’après-guerre à aujourd’hui. En même temps, elle inscrit l’existence dans une forme nouvelle d’autobiographie, impersonnelle et collective.

 Le coin cadeau ***Les livres du jour

La vie d’un lecteur***L’actualité des sorties


RappelLe modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *