Ailefroide

Altitude 3 954

Jean-Marc Rochette

Casterman

Partager sur :

Le pitch

De Grenoble à la Bérarde en mobylette. Des rappels tirés sur la façade du Lycée Champollion.

Avec l'exaltation pure qui tape aux tempes, quand on bivouaque suspendu sous le ciel criblé d'étoiles, où qu'à seize ans à peine on se lance dans des grandes voies. La Dibona, le pilier Frendo, le Coup de Sabre, la Pierre Alain à la Meije, la Rébuffat au Pavé : le Massif des Ecrins tout entier offert comme une terre d'aventure, un royaume, un champ de bataille parfois.

Car la montagne réclame aussi son dû et la mort rôde dans les couloirs glacés.

Mon avis

Jean-Marc Rochette, on aime ou on n'aime pas.

Touche à tout éclectique (oui, je sais, un touche à tout est forcement éclectique, mais arrêtez de m'interrompre tout le temps comme ça pour des détails!), capable de passer de la  BD acide pour adulte (Edmond le cochon, avec Martin Veyron) à la série SF (Le tranceperceneige, avec notamment Jacques Lob) il a consacré l'essentiel de sa carrière à l'illustration.

*

Ailefroide - Altitude 3 954

*

Et franchement, j'avoue ne pas être totalement fan de son style aux traits épais, rugueux, souvent volontairement imprécis.

Aussi ai-je abordé avec une petite pointe d'appréhension Ailefroide Altirude 3 954, car ni le dessin de couverture, ni les planches feuilletées ne m'attiraient vraiment.

Mais comme, pour une fois, Rochette était aussi derrière son clavier pour écrire le scénario, et que le récit portait visiblement sur l'amour de la montagne, j'ai tout de même tenté ma chance.*

Ailefroide - Altitude 3 954

Bien m'en a pris ! Car je suis sorti de ma lecture, une paire d'heures plus tard, absolument convaincu, conquis par ce très épais roman graphique qui est, tout simplement, un récit autobiographique d'une qualité remarquable.

Faites-moi confiance  : même si vous n'êtes pas passionné - comme je le suis - par la montagne, objet de désir, de passion, d'alpinisme, de dépassement de soi, vous ne pourrez être qu'ému par la sincérité de cette longue tranche de vie que l'auteur nous raconte avec une franchise et une sincérité sidérantes.

*

Ailefroide - Altitude 3 954

*

Tranche de vie, de la découverte des fondamentaux de l'alpinisme à la réussite des grands sommets, de l'adolescence jusqu'à l'âge adulte, ces quelques années où se dessine une vie.

Pour Rochette, un long chemin semé de périls, de drames, qui le conduira d'une envie de devenir guide de montagne professionnel, à une réalité professionnelle bien loin de son dessein initial, mais bien proche de ses dessins d'illustrateur de BD (ha ! ha!).

Bien que je n'ai pas été plus convaincu qu'avant par ses illustrations (ce n'est pas mon truc, je n'y peux rien), je dois m'incliner devant l'auteur, le scénariste, l'écrivain : son histoire est formidablement racontée, écrite, découpée.

*

Ailefroide - Altitude 3 954

*

Impossible de ne pas ressentir la passion de la montagne, telle que la raconte et la dessine Jean-Marc Rochette.

Ailefroide Altitude 3 954 est sans doute la meilleure BD sur l'amour de la montagne... et pourtant la concurrence est rude (je pense notamment à Jirô Taniguchi avec son Sommet des dieux)

Impossible, également, de ne pas ressentir les émotions qui bouleverse son personnage principal - lui ! - au fil des événements, tantôt heureux (une ascension réussie, la beauté fulgurante d'un paysage), tantôt malheureux (un drame, un échec, un accident).

La plume monologue de Rochette est juste, précise, sincère. Elle m'a profondément touchée.

Elle devrait en faire de même avec vous.

Acheter sur Amazon

Du même auteur