Blue note

T1 - Les dernières heures de la Prohibition

Mathieu Mariolle, Mikaël Bourgouin

Dargaud

Partager sur :

Le pitch

Prohibition, J-30. Jack Doyle l'a juré : il ne mettra plus les pieds sur un ring et ne se battra plus pour de l'argent. L'alcool, les gangsters, la "gangrène" comme il appelle tout ça, c'est fini !

Pourtant, le passé lui colle à la peau. Et pour un combat, un seul, Jack replonge dans les entrailles d'une ville qu'il aime autant qu'il la déteste.

Car New York possède ce charme puissant des "speakeasies" où l'on peut trinquer jusqu'à l'aube et courtiser les jolies femmes. Où l'on s'enivre au rythme des airs de jazz joués par les meilleurs musiciens du moment...

*

Blue note - T1 Les dernières heures de la Prohibition

Mon avis

Sortis il y a une demi-douzaine d'années, les deux tomes (68 planches chacun) de ce diptyque (qui peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre) dépeignent un New York peu connu. Un New-York de l'envers du décor, juste avant la fin de la prohibition.

Le premier volume suit le destin de Jack Doyle.

Ce boxeur sympathique et un peu looser, qui tente de surnager dans l'univers mafieux d'un monde interlope, vit de l'alcool, des femmes, et du jeu.

*

Blue note - T1

*

Le scénario est digne d'un polar de la grande époque.

Quant aux illustrations de Mikaël Bourgouin, elle sont absolument somptueux : un dessin réaliste avec une colorisation ocre, sépia, vert d'eau. On a l'impression d'évoluer dans un New-York noyé, entre deux eaux.*

Blue note - T1 Les dernières heures de la Prohibition

*

C'est glauque, c'est triste, c'est violent. C'est terriblement prenant. Un vrai Tourne Page.

Après, il ne vous reste plus qu'à vous précipiter sur le deuxième volume, encore plus réussi ! À offrir à un amateur de Boardwalk Empire.

Acheter sur Amazon

Du même auteur