Bonne Continuation

Olivier Tallec

Rue de Sèvres

Partager sur :

Le pitch

Deuxième opus d'Olivier Tallec qui nous emmène dans les situations les plus cocasses au travers le temps et l'espace.

De la préhistoire à la savane en passant par le Pôle Nord, tout est prétexte à l'ironie. Derrière la tendresse du dessin, on découvre un Olivier Tallec à la plume piquante et réjouissante.

Mon avis

Olivier Tallec m'a saisi par surprise, au détour d'un stand au salon du livre (celui de Rue de Sèvres, excellent éditeur !) : un album au format à l'italienne, un dessin de couverture aussi drôle qu'intrigant. J'ai ouvert l'album pour jeter un coup d’œil...

Au bout de deux ou trois minutes, les personnes qui se trouvaient autour de moi, à portée de voix, se retournaient pour me regarder, l'air étonné ou vaguement scandalisé. Il faut dire que, toutes les quinze secondes, j'émettais un signal puissant d'hilarité intense ou, pour parler plus simplement, j'éclatais de rire, et pas qu'à moitié !

Le dessin d'humour sans parole ou, pratiqué comme ici, avec un simple dessin auquel est joint une courte phrase qui vient en contrepoint du dessin, juste en dessous, c'est ce qu'il y a de plus difficile, les quotidiens et les hebdomadaires sont remplis d'exemples ratés, parfois pitoyables, d'exercices de ce style.

*

bonne_journee_1_0

*

Olivier Tallec, lui, a tout compris. Dans un style graphique et une mise en couleur qui fait penser parfois un peu à Voutch, un humour absurde qui s'approche parfois de Sempé, mais avec surtout une approche humoristique principalement animalière qui montre à quel point il doit vénérer le maître américain Gary Larsson, Tallec se révèle être un vrai spécialiste du non sens, du choc de décalage absurde entre le dessin et le texte qui provoque le rire, immédiat.

Offrez-vous cet album, qui est le deuxième (après Bonne journée, peut-être encore plus drôle) de cette nouvelle veine comique pour un auteur habituellement plus axé vers le livre pour enfants.

Sa lecture illuminera votre journée. Et n'hésitez pas à l'offrir à votre belle-mère pour l'amadouer (mais non, je n'ai rien contre les belle-mères !)

NB : désolé de ne pouvoir reproduire ici quelques dessins de l'album, les textes sont illisibles. Il va vous falloir jeter un œil par vous même !

Acheter sur Amazon

Du même auteur