Dictionnaire historique de la langue française

Alain Rey

Le Robert

Partager sur :

Le pitch

Un dictionnaire unique au monde, à lire comme un roman. Plus de dix siècles de voyage dans la langue des idées, des cultures et des sociétés.

L'histoire détaillée de 60 000 mots. Pour chaque mot : son étymologie, son entrée repérée et datée dans la langue, ses évolutions de forme, de sens et d'usage au cours des siècles. Des schémas pour retrouver la généalogie des mots, souvent inattendue. Des articles de synthèse qui apportent un éclairage sur le français et toutes les langues qui l'ont influencé.

Un regard sur les périodes clés des évolutions de la langue de la Renaissance à l'ère du numérique et jusqu'à l'actualité du XXIe siècle sous l'angle du français parlé sur les cinq continents.

Mon avis

Ce dictionnaire est impressionnant, spectaculaire, unique... Je ne sais quel qualificatif utiliser pour caractériser ce monstre.

Il faut le voir (et le peser, et l'ouvrir) pour le croire. Près de trois mille pages, deux énormes tomes, réunis pour le transport dans une valise en carton (non, rien à voir avec Linda de Suza !)... car l'ensemble doit frôler les dix kilos !

Cette édition d'un ouvrage réédité, amélioré à plusieurs reprises depuis 1992 est-elle définitive ? Impossible à dire, même si Alain Rey a aujourd'hui 88 ans (je ne veux pas lui porter malheur...). Mais ce que l'on peut affirmer, c'est que c'est une des plus grandes sommes étymologiques jamais éditée.

Bien évidemment, je déconseille ce dictionnaire a toute personne qui n'est pas fondamentalement passionnée par le sujet. Pour les fondus de l'essence des mots, par contre, c'est le nirvana, le chef d'oeuvre absolu.

Alors, bien sur, cela coûte une fortune (109 € !), mais au rapport prix/qualité/poids, tout cela devient tout de suite beaucoup moins effrayant !

Une remarque pour finir, à l'adresse de l'éditeur, qui est... Alain Rey, puisque l'auteur dirige également les éditions Le Robert (!)  : pourquoi réaliser une couverture aussi narcissique et hideuse (il n'y a pas d'autre terme) ? Pourquoi ce visuel, l'ombre chinoise, de profil, du visage de l'auteur, qui n'a rien pour être mis en avant (c'est un euphémisme) ? Avec cette couleur (bleu ? violet ?) flashy... grosse faute de goût.

Acheter sur Amazon

Du même auteur