La compagnie des glaces

L'intégrale

G.J. Arnaud

French Pulp Editions

Partager sur :

Le pitch

Une nouvelle ère glaciaire s'est abattue sur la terre. La planète toute entière est recouverte d'une épaisse couche de glace. Heureusement, les Compagnies ferroviaires ont développé un immense réseau de voies ferrées, sur lesquelles se presse ce qu'il reste d'une humanité frigorifiée… et soumise.

Pour ne pas perdre leurs pouvoirs, les Compagnies interdisent tout progrès qui permettrait à l'humanité de se passer du rail. Et malheur à ceux qui, comme Lien Rag, tentent de défier leur autorité !

Pourchassé par les Compagnie, encerclé par une nature hostile, il est pourtant bien décidé à libérer l'humanité de l'existence misérable dans laquelle elle est maintenue…

Une saga indémodable qui a déjà conquis plusieurs générations de lecteur.

Mon avis

La compagne des glaces... tant de souvenirs et d'impression me remontent en mémoire à la simple lecture de ces quatre mots...

Si je vous parle de cette immense saga, aujourd'hui, au travers de la fiche du premier volume de la réédition de son intégrale, c'est pour vous faire partager une aventure unique et vous inciter à la vivre à votre tour, comme des centaines de milliers d'amateurs de science-fction.

Imaginez un auteur de romans populaires - dans son sens le plus large - célèbre, polygraphe avéré (il dépassera les 400 romans [!!] écrits au cours de sa longue vie commencée en 1928, et qui n'est pas achevée à l'heure où j'écris ces lignes), qui entame en 1980 aux Editions Fleuve Noir une saga de SF.

Jusque là, Arnaud a beaucoup écrit (c'est une façon de parler, puis l'auteur créait souvent ses romans au dictaphone !), du pas mauvais (une flopée de romans policiers) et du carrément alimentaire (des romans érotiques).

Et là, il a cette idée de départ : que se passerait-il si, dans un futur proche (au milieu du XXIV° siècle), la Terre était plongée dans une ère glaciaire, provoquée par la présence en orbite autour du globe des débris de la lune, qui a explosé à la suite d'une catastrophe nucléaire provoquée par la bêtise des hommes ?

Arnaud entreprend de créer un monde total, entièrement cohérent, une civilisation bâtie sur le rail, dominée par une caste (les aiguilleurs), où les humains survivent dans des villes coupoles à l'abri du froid, tandis qu'à l'extérieur survit une nouvelle race, les Roux, sortent de Chewbacca asservis par les hommes.

Lien Rag, un ingénieur a priori sans envergure, se retrouve pris dans un engrenage qui va le mener loin, très très loin, jusqu'au bout d'une histoire où il découvrira ce que cache cette situation.

C'est le début d'une saga de 62 tomes (je dis bien : soixante-deux tomes !) qu'Arnaud va sortir, si ma mémoire est bonne, à raison d'un tome tous les deux mois, pendant douze années.

11 000 pages d'un roman dans la plus pure tradition du (meilleur) feuilleton tel qu'on l'aimait au XIX° siècle, qui va passionner et fidéliser une quantité de lecteur croissante (dont votre serviteur) au fil du temps.

Car la saga - la plus longue de l'histoire mondiale de la littérature de SF ! - est complètement addictive.

Arnaud possède une imagination délirante qu'il utilise pour bâtir une incroyable civilisation complètement cohérente, tout en brassant de nombreux thèmes intelligents (l'écologie, le racisme, les système dictatoriaux).

Mais cela ne serait rien sans une formidable galerie de personnages que l'on suit pendant des années, que l'on voit vieillir, évoluer.

Lien Rag, Yeuse, Liensun et Jdrien, les deux fils de Lien Rag (le deuxième étant métisse de Roux !), Floa Sadon, Lady Diana.

Et, mon préféré : un nain dénommé Le Gnome, qui deviendra Le Kid, puis Le Président.

Le nain le plus intéressant de la littérature de SF avec... Tyrion Lannister, créé bien après par George R.R. Martin pour Game of thrône.

Le style d'Arnaud ne brille pas par sa qualité, l'ensemble a été écrit très, très vite, mais on s'attache tellement à l’histoire et aux personnages qu'il est vraiment possible de lire les 62 tomes.

Si cette saga n'est pas un Tourne Page, je veux bien balancer mes godasses par la fenêtre (expression que je viens d'inventer) !

La preuve : je l'ai fait (alors que je travaillais, coïncidence, au Fleuve Noir) et j'ai toujours tous les volumes qui occupent deux étagères d'une de mes bibliothèques.

Si vous aimez la SF d'aventure et le feuilleton à la mode Alexandre Dumas, cette série est pour vous !

NB : surfant sur le succès, Arnaud écrira par la suite un spin off et une suite, encore une trentaine de volumes dont on peut se passer.

Acheter sur Amazon

Du même auteur