La ferme des animaux

Georges Orwell

Gallimard / Folio

Partager sur :

Le pitch

Les animaux d'une ferme se révoltent contre leurs maîtres et prennent le pouvoir. À la suite de cette révolution, ils tentent de mettre en place un nouveau système politique mais font face à diverses difficultés tant matérielles qu'idéologiques avant de sombrer dans une sorte de dictature où le slogan du régime devient : "Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres".

Allégorie de la dégénérescence de la Révolution russe et de la fondation de l'URSS, La ferme des animaux est sans doute le roman de George Orwell qui montre mieux que tout autre les mécanismes politiques menant à une dictature.

Cependant, avant de considérer cette fable comme une satire de l'expérience communiste menée sous Staline et une dénonciation des dérives de tous les totalitarismes, il faut aussi y voir un véritable discours sur l'Histoire et une volonté d'inscrire l'engagement politique dans une démarche artistique

Mon avis

Second chef-d'oeuvre de Georges Orwell, écrit juste avant 1984, à la sortie de la guerre, La ferme des animaux travaille, comme dans une répétition, sur les thèmes qui seront développés, d'une toute autre manière, dans le roman de plus célèbre de l'auteur.

Fable politique imparable, elle démonte littéralement le fonctionnement des systèmes totalitaires : comment ils apparaissent, comment ils s'imposent, et par quels moyens ils parviennent à se maintenir au pouvoir sur de longues périodes.

Mais, contrairement à 1984 qui est parfaitement, totalement pessimiste, La ferme des animaux contient en lui-même le remède aux systèmes totalitaires, comme si l'intention d'Orwell était d'expliquer, de démonter un mécanisme, pour qu'une horreur comme le système stalinien ne se reproduise plus jamais.

L'auteur disait, à propos de ce roman : "La morale, selon moi, est que les révolutions n’engendrent une amélioration radicale que si les masses sont vigilantes et savent comment virer leurs chefs dès que ceux-ci ont fait leur boulot".

Court roman extrêmement accessible dans ces développements, usant de la parabole et de l'ironie, voir de l'humour pour mieux faire comprendre les choses, La ferme des animaux est je pense accessible aux jeunes lecteurs dès dix ans, qu'il marquera aisément, avec pédagogie, et qu'ils n'oublieront jamais.

Un roman parfait comme introduction à l'éducation et à la réflexion politique du plus grand nombre.

Acheter sur Amazon

Du même auteur