Le magicien de Whitechapel

Acte 2: vivre pour l'éternité

André Benn

Dargaud

Partager sur :

Le pitch

Le Magicien de Whitechapel : une pièce en trois actes signée Benn, dans le Londres de la fin du XIXe.

Dans ce tome 2, l'illusionniste Jerrold Piccobello a les meilleurs tours dans son sac : l'immortalité et la compagnie du Diable ! Voyages en Europe par les chemins des cimetières, répétitions dans la chambre 69 des Enfers et, clou du spectacle, représentation à l'occasion du Jubilé de la Reine Victoria !

Mais chaque pièce a son revers, même si elle est truquée, et le maître des illusions sera toujours le Diable..

Mon avis

Deuxième tome d'une série en trois tomes, Le magicien de Whitechapel m'a attiré l'oeil par la qualité de son édition (bravo Dargaud, toujours aussi professionnel), mais aussi par l'aspect sympathique (je n'ai pas de mot plus approprié) de son dessin. Sa lecture ne m'a pas déçu. Parfois un peu surpris, mais pas déçu.

*

23125-nouvel-article-3

*

Du moins... pour le premier volet de l'histoire car, dès l'entame du second, il faut déchanter. Ce n'est pas un problème visuel, le dessin de Benn est toujours aussi expressionniste, foutraque et sympathique. Non, c'est le scénario qui dérape.

Car, que diriez-vous de l'intérêt d'un héros devenu immortel grâce à un pacte faustien ? Un héros qui n'en fait donc qu'à sa tête, quitte à se la faire trancher, pour réapparaitre ensuite comme de rien n'était ? Un peu mince ? Je suis d'accord.

*

whitechapel002

*

Surtout que l'histoire tourne en rond, et finit carrément par déraper dans le dernier tiers du bouquin dans une plongée aux enfers représentée comme une succursale de bordel bien kitch, bien vulgaire (là, le dessin devient vraiment laid).

*

whitechapel003

*

Incompréhensible. Où est passé l'atmosphère et la construction Wildien du premier tome ? Envolé. Je suis désolé, mais là, j'ai eu envie de crier : remboursez ! Cela m'a complètement coupé l'envie de découvrir la fin de l'histoire dans le troisième tome.

Vraiment dommage car l'entreprise était à la mesure de son auteur : très sympathique !

Acheter sur Amazon

Du même auteur