Le peuple du tapis

Terry Pratchett

J'ai lu

Partager sur :

Le pitch

Sur tout le Tapis règne la paix de l'empire dumii. Aux marges de la civilisation, la tribu des Munrungues coule sous les poils une existence paisible.

Mais, un jour, un terrible cataclysme frappe à proximité du village munrungue. Une ville dumii est broyée par l'ancien monstre des légendes : le Grand Découdre est de retour ! Dans son sillage, des créatures féroces montées sur des fauves parachèvent son oeuvre de destruction. Cernés, les Munrungues s'engagent dans un grand périple à travers les poils, sous la conduite des frères Orkson.

Un voyage qui les conduira à la découverte des merveilles de leur monde, et qui changera pour toujours l'existence de tous les Fils de la poussière.

Mon avis

Le pitch de départ est savoureux, l'idée de ces êtres minuscules qui vivent dans l'infiniment petit (ou presque) de notre univers est franchement délicieuse.

J'ai lu ce roman de jeunesse de Terry Pratchett sans savoir qu'il l'était (de jeunesse) et je l'ai particulièrement apprécié, car j'y ai retrouvé ce qui fait le sel de son univers : l'humour, bien entendu, ce "non sense" typiquement anglais, mélange de loufoquerie et d'absurde ; et puis l'imagination débordante. Ce type (mort en 2015) avait un bazar incroyable dans sa tête, dieu du ciel !

Le troisième point favorable, c'est que ce roman est à la fois court et unique. Pas de suite. Et c'est très bien, car les autres créations de Pratchett (dont son oeuvre majeure, Les annales du disque monde) ont les défauts de ses qualités : trop d'imagination et de bazar finissent par lasser...

Là, j'ai juste bien ri, ni trop, ni trop peu.

Acheter sur Amazon

Du même auteur