Luke la main froide

Donn Pearce

Rivages noir

Partager sur :

Le pitch

Envoyé au bagne pour avoir vandalisé des parcmètres, Luke Jackson s'y lie d'amitié avec un autre détenu, Dragline, et devient très populaire grâce à son flegme et sa joie de vivre contagieuse, mais aussi parce que c'est un homme insoumis.

Son personnage, symbole de la cool attitude et emblématique de son époque, finit par incarner une sorte de mythe anticonformiste. Un mythe que les forces de l'ordre ne toléreront pas très longtemps...

Mon avis

Comment ai-je pu passer à côté de ce fantastique bouquin jusqu'en 2014, alors que j'avais vu le film, comme beaucoup, trente ans plus tôt ?  Mystère. Heureusement, il n'est jamais trop tard pour bien faire, et j'espère pouvoir ici vous faire gagner le temps que j'ai perdu de mon côté !

Ce roman est donc très peu connu. Pour quelle raison ? Je l'ignore, c'est une vraie énigme, car c'est une réussite totale, merci à Rivage noir de m'avoir attiré l’œil avec sa belle couverture, avec ce grain de papier que j'adore !

Lancez-vous donc en toute confiance dans la lecture de ce récit absolument étonnant de la vie au jour le jour dans un bagne américain après-guerre, à l'époque où le gouvernement de certains états considérait que le meilleur moyen de faire payer les condamnés - et de rentabiliser leur enfermement par la même occasion - était de les faire trimer comme des bêtes sur des grands travaux d'intérêt collectif, comme la construction de routes.

Il m'est rarement arrivé de lire un roman noir avec une telle densité stylistique. C'est sec, précis, informatif, mais non dénué d'humanité, au contraire, Donn Pearce parvient à créer et développer une galerie de personnages formidables, dont vous vous rappellerez longtemps après avoir refermé le livre.

D'une certaine manière (certains vont hurler, mais j'assume) cela préfigure De sang froid, de Truman Capote, sorti en 1966, un an plus tard; mais en mieux...

Don Pearce, qui a écrit ce roman après s'être informé à la meilleure source... puisqu'il a lui-même passé deux ans dans un bagne (!), aurait-il alors inventé le nouveau journalisme ? Eh bien... j'aime beaucoup cette idée iconoclaste !

Recommandé chaudement. À découvrir !

Acheter sur Amazon

Du même auteur