Replay

Ken Grimwood

Seuil

Partager sur :

Le pitch

En ce 18 octobre 1988, Jeff Winston se trouve dans son bureau new-yorkais, et écoute sa femme lui répéter au téléphone : "Il nous faut, il nous faut..."

Il leur faudrait, bien sûr, un enfant, une maison plus confortable. Mais surtout parler. A coeur ouvert. Sur ce, Jeff meurt d'une crise cardiaque.

Il se réveille en 1963, à l'âge de dix-huit ans, dans son ancienne chambre d'université. Va-t-il connaître le même avenir ? Non, car ses souvenirs sont intacts. Il sait qui va gagner le prochain Derby, et ce qu'il en sera d'IBM et d'Apple...

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir revivre son passé fort de son expérience d'aujourd'hui ? De quoi devenir l'homme le plus puissant du monde, jusqu'à... sa deuxième mort, et qu'une troisième, puis une quatrième vie commencent...

Mon avis

Voilà un des livres pour lesquels j'ai créé ce site : un chef-d'oeuvre dont la notoriété est réelle, établie depuis des années, mais cependant toujours largement insuffisante.

Il faut que vous achetiez Replay, que vous lisiez Replay, puis que vous en achetiez six exemplaires pour l'offrir à ceux qui vous sont chers, qui eux-mêmes le liront, puis...

La chaîne de l'amour du livre, faites la vivre !

Le pitch est simple et génial : un homme vit et meurt, et revit et remeurt, etc. sans perdre la mémoire de ce qu'il a vécu.

Hollywood en aurait fait un Jour des marmottes, gentil, mais simplet. Grimwood en fait une histoire universelle, un questionnement sur le sens de l'existence, les enjeux essentiels (la vie, l'amour, la mort), tout cela sans perdre de vue une seconde le principe du Tourne page : le plaisir du lecteur.

Franchement, je dois vous avouer que ce roman m'a, à plusieurs reprises, ému aux larmes. Indispensable.

Acheter sur Amazon

Du même auteur