Sykes

Pierre Dubois, Dimitri Armand

Le Lombard

Partager sur :

Le pitch

Lorsque « Sentence » Sykes pose le premier sabot dans ses collines natales, le jeune Jim Starret reconnaît immédiatement une légende de l’Ouest, digne des illustrés avec lesquels il a appris à lire. Mais son nouveau héros n’est pas là lorsque la redoutable bande des Clayton assassine sa mère sous ses yeux.

Dès lors, Jim n’a plus qu’une obsession : rejoindre Sykes et participer à la traque. Il a déjà payé le prix du sang. Il ignore encore que ce sont ses démons qui forgent une légende du Far West.

Mon avis

Le renouveau du western dans la Bande dessinée pour adultes est un phénomène relativement récent, mais qui prend de plus en plus d’importance. Un renouveau, qui plus est, en général d'excellente qualité.

Sykes est un excellent exemple de ce que peut-être un album « one shot » (enfin le signe FIN signifie quelque chose en bas de la dernière planche du premier et dernier tome !) destiné à un public averti : c’est sombre, violent, réaliste et la réflexion sur le temps qui passe le thème central du récit.

*

Sykes

*

75 planches qui racontent une histoire linéaire, mais non dénuée d’allers et retours sur l’échelle du temps.

Les références au western classique sont légion, mais c’est normal, car Pierre Dubois est un « vieux de la vieille » et c’est bien ce qu’il entend nous raconter : un western classique... mais réaliste.

*

Sykes

*

De nombreux petits détails du scénario ancrent l’histoire, non dans le far west fantasmé du cinéma hollywoodien, mais bien dans la dure réalité de la conquête de l’ouest, où les pionniers ne faisaient pas de vieux os.

Le dessin lui aussi est classique, solide, avec une mise en couleurs qui privilégie le réalisme.

*

Sykes

*

Vous l'avez compris : cet album est un vrai plaisir de lecture, comme tout amateur de BD aimerait en avoir plus souvent à placer dans sa bibliothèque !

Acheter sur Amazon

Du même auteur