Meilleures ventes de livres du 15 au 21 janvier 2018

Posté le 28 janvier 2018, par letournepage, dans Les meilleures ventes

Chouette : avec le mois de janvier, cela continue à déménager en tête du classement des meilleures ventes.

Gros nettoyage de fond : virés les prix littéraires, sorti (enfin…) le dernier Astérix !

Place au testament littéraire de Jean d’Ormesson, au dernier Paul Auster, et aux sorties marquantes en format poche.

Mais l’évènement de la semaine, c’est la publication du 4ème et dernier tome de la saga d’ Elena Ferrante, L’amie prodigieuse. Direct à la première place !

Les trois premiers tomes ont squatté la tête des ventes ces trois dernières années. C’est parti pour continuer !

 

*

Meilleures ventes : la prodigieuse Elena Ferrante

*

– Cliquez sur la couverture des livres pour accéder à la page Amazon et acheter l’ouvrage –

*

1.


 

L'amie prodigieuse - tome 4 - L'enfant perdue

L’enfant perdue (L’amie prodigieuse IV) – Elena Ferrante

Gallimard – 560 pages – 23.50 €

Direct à la première place : le succès de la saga de l’italienne masquée est toujours aussi… prodigieux !

J’ai beaucoup apprécié les deux premiers tomes (ici et ici).

Je vais enfin pouvoir lire le troisième en format poche !

50 000 exemplaires en première semaine.

2.


Couleurs de l'incendie

Couleurs de l’incendie – Pierre Lemaitre

Albin Michel – 544 pages – 22.90 €

Après avoir emporté le morceau avec Au revoir là-haut il y a trois ans

(un carton absolu pour lequel nous n’avons pas partagé l’enthousiasme général, voir ici)

Lemaitre remet le couvert avec la « suite » de son succès. Il parait que cela sera une trilogie.

Même s’il perd la tête du classement, c’est près de 100 000 exemplaires en trois semaines.

Quand même !

3.


 Et moi je vis toujours

Et moi je vis toujours – Jean d’Ormesson

Gallimard – 288 pages – 19 €

Le dernier livre de l’homme qui, malgré le titre, s’en est allé…

Déjà 75 000 exemplaires vendus !

4.


T'en souviens-tu, mon Anaïs ?

T’en souviens-tu, mon Anaïs ? – Michel Bussi

Pocket – 304 pages – 6.95 €

Un recueil de 4 longues nouvelles, publié directement en format poche

De quoi ravir les très nombreux amateurs de l’auteur normand

5.


 

Ta deuxième vie commence

quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Raphaëlle Giordano – Pocket – 256 pages – 6.95 €

La manière dont l’immense succès des éditions Eyrolles résiste à toutes les vagues de nouveautés

et remonte même à la seconde place des ventes après 7 mois de présence en format poche

(750 000 exemplaires après un an de tabac commercial absolu en format broché !)

est absolument fascinante. Difficile de comprendre l’ampleur du phénomène, mais bon…

6.


4 3 2 1

4321 – Paul Auster

Actes sud – 1024 pages – 28 €

J’avoue être totalement bluffé par le succès du dernier roman de Paul Auster :

Un thème et une forme exigeants, plus de 1 000 pages, et un prix de vente très élevé.

Chapeau les lecteurs !

7.


 

Les loyautés

Les loyautés – Delphine de Vigan

JC lattès – 208 pages – 17.00 €

Un titre raté et une couverture très moche: c’est tout ce qu’on peut dire

pour l’instant sur le nouveau roman de la best selleuse.

Ah si : ajoutons que le format ultra light laisse entrevoir une lecture très courte !

3ème semaine, et le titre redescend déjà dans le classement.

8.


 

 Famille parfaite

Famille parfaite – Lisa Gardner

Le livre de poche – 576 pages – 8.10 €

J’avoue : je ne connais pas Lisa Gardner, auteure de roman policier américaine.

L’occasion d’essayer ? Sans doute, mais le pitch et la couverture ne sont guère séduisants…

Pourtant, ça se vend comme des petits pains : 3ème semaine de présence dans le classement.

9.


Le mystère Henry Pick

Le mystère Henri Pick – David Foenkinos

Folio – 336 pages – 7.80 €

Le dernier Foenkinos sort en format poche, direct dans le classement de tête.

Même si l’on n’est pas un fan de l’auteur, le pitch ne peut que séduire un serial lecteur…

10.


Au revoir là-haut

Au revoir là-haut – Pierre Lemaitre 

Le livre de poche – 624 pages – 8.60 €

Tiens ! Et revoilà le best seller de Pierre Lemaitre, tiré à la fois par la sortie de son adaptation

au cinéma et par le lancement de Couleurs de l’incendie, sa « suite », qui est en tête des

ventes cette semaine. Au Tourne Page, on n’a que moyennement apprécié ici.

**

 Le coin cadeau ***Les livres du jour

La vie d’un lecteur***L’actualité des sorties


Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *