Les meilleures ventes de livres du 27 août au 2 septembre 2018

Posté le 7 septembre 2018, par letournepage, dans Les meilleures ventes

Les prémisses de la rentrée littéraire

Je pourrais résumer la situation en quatre mots : et voilà le Nothomb !

Comme chaque année, Albin Michel lance la rentrée littéraire dès la dernière semaine d’août avec le petit dernier d’Amélie Nothomb.

Quand je dis petit, ce n’est pas une formule de style : Amélie, c’est du riquiqui.

Certains appellent cela des romans, je parlerais plutôt de longues nouvelles et si quelqu’un avait l’idée saugrenue de présenter l’intégrale Nothomb en collection Bouquin, un (très) gros volume serait sans doute suffisant pour caser les 27 romans de la belge chapeautée !

A part cela, ça bouge un petit peu avec deux autres entrées, mais ce n’est pas encore la révolution, loin de là !

Meilleures ventes : et un Nothomb, un !

– Cliquez sur la couverture des livres pour accéder à la page Amazon et acheter l’ouvrage

*

1.


 Les Prénoms épicènes

Les prénoms épicènes – Amélie Nothomb

Albin Michel – 162 pages – 17.50 €

Le nouveau roman de notre amie polygraphe démarre fort, avec près de 30 000 exemplaires

en deux semaines. Que va-t-il se passer sur la durée ? Le suspens est total…

2.


La tresse

La tresse – Laetitia Colombani

Le livre de poche – 240 pages – 7.20 €

Le succès surprise de l’année 2017 poursuit sa merveilleuse histoire

depuis sa sortie en poche il y a trois mois, en squattant contre vent, marées,

et contre toute attente la première place. Déjà plus de 200 000 exemplaires !

3.


Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Ta deuxième vie commence quand tu comprends

que tu n’en as qu’une – Raphaëlle Giordano 

Pocket – 256 pages – 6.95 €

Si je vous dis que le titre a dépassé le million (oui, le million !) d’exemplaires

en format poche, vous n’allez pas me croire. Et pourtant !

La manière dont l’immense succès des éditions Eyrolles résiste à toutes les vagues de nouveautés

et reste  dans le top des ventes après plus d’un an (66 semaines !) de présence en format poche et

après un an de tabac commercial absolu en format broché est absolument fascinante.

Difficile de comprendre l’ampleur du phénomène, mais bon…

4.


Un appartement à ParisUn appartement à Paris – Guillaume Musso

Pocket – 544 pages– 8.10 €

Comme chaque année, le « dernier » Musso cartonne dans son format poche.

Plus de 450 000 exemplaires en près de six mois : c’est dingue !

5.


Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi

Le livre de poche – 416 pages – 7.90 €

Le dernier Virginie Grimaldi en poche, toujours dans les meilleures ventes après 18 semaines.

Virginie Grimaldi, c’est l’auteure du Premier jour du reste de ta vie.

Pour ceux qui apprécie ce genre. Comment ça, quel genre ?!

6.


A son image 

A son image – Jérôme Ferrari

Actes sud – 218 pages – 19 €

Le nouveau roman de Jérôme Ferrari cartonne. Pour les amateurs de l’auteur de

Le sermon sur la chute de Rome, prix Goncourt 2012 (qui pour moi reste un souvenir

très douloureux…). La couverture est très belle.

7.


Un monde à portée de main

Un monde à portée de main – Maylis de Kerangal

Editions Verticales – 288 pages – 20 €

Maylis de Kerangal fera-t-elle aussi bien qu’avec Réparer les vivants, énorme carton ?

C’est peu probable, mais elle a désormais un public acquis. A suivre.

8.


  La Dernière des Stanfield

La Dernière des Stanfield – Marc Levy

Pocket – 448 pages – 7.90 €

Plus de 200 000 exemplaires en seize semaines pour l’édition poche de l’avant-dernier

Marc Levy, qui squatte les premières places depuis sa sortie.

Si on avait encore un doute sur le fait qu’il s’agit d’un pur produit marketing :

il suffit de regarder la couverture !

9.


Chanson douce

Chanson douce – Leïla Slimani 

Folio –256 pages – 7.25 €

Le prix Goncourt 2016 qui avait cartonné à sa sortie, remporte également

un vrai succès en poche depuis quatre mois.

Pourtant, il ne le mérite pas vraiment : ma critique ici.

 

10.


Famille parfaite

Famille parfaite – Lisa Gardner

Le livre de poche – 576 pages – 8.10 €

J’avoue : je ne connaissais pas Lisa Gardner, auteure de roman policier américaine.

L’occasion d’essayer ? Sans doute, mais le pitch et la couverture ne sont guère séduisants…

Pourtant, ça se vend comme des petits pains : 35 semaine après sa sortie,

l’ouvrage squatte le top ten !.

 Le coin cadeau ***Les livres du jour

La vie d’un lecteur***L’actualité des sorties


Rappel

Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *