Les meilleures ventes de livres du 14 au 20 octobre 2019

Posté le 26 octobre 2019, par letournepage, dans Les meilleures ventes

Le classement bouge vite, c’est la période des sorties fréquentes.

Curiosité : ce sont deux romans français aux titres comportant des noms d’animaux qui occupent les toutes premières places…

Pourtant, rien de commun entre Sylvain Tesson et Michel Bussi, si ce n’est leur popularité auprès du grand public et leurs succès commerciaux répétés.

Derrière, on retrouve quelques mangas et – je le regrette – tous les abonnés aux premières places des ventes.

Hé ho, amis lecteurs ! Il y a tant de belles choses à lire dans la vie, pourquoi ne pas regarder autour de vous, au delà des têtes de gondole ?!

*

Meilleures ventes : des histoires d’animaux

– Cliquez sur la couverture des livres pour accéder

à la page Amazon et acheter l’ouvrage –

Rappel : Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

*

1.


La panthère des neiges

La panthère des neiges – Sylvain Tesson

Gallimard – 176 pages – 18.00 €

L’auteur aventurier poursuit sa quête d’ailleurs, avec un petit opuscule pas cher,

facile à lire et à offrir. Parfait pour un cadeau de Noël !

Plus de 40 000 exemplaires en deux semaines.

Le pitch : «– Tesson ! Je poursuis une bête depuis six ans, dit Munier. Elle se cache sur les plateaux du Tibet. J’y retourne cet hiver, je t’emmène.

– Qui est-ce ?

– La panthère des neiges. Une ombre magique !

– Je pensais qu’elle avait disparu, dis-je.

– C’est ce qu’elle fait croire.»

2.


Tout ce qui est sur terre doit périr

Tout ce qui est sur terre doit périr (La dernière licorne)

 Michel Bussi

Presses de la Cité – 608 pages – 22.00 €

Sur le principe, on est à la limite de l’escroquerie commerciale. Le « dernier » Michel Bussi est

en fait un roman déjà publié sous un pseudonyme (Tobby Rolland) en 2017 !

30 000 exemplaires en deux semaines, quand même…

Sur le fond, dommage, car les critiques lecteurs de l’époque sont très bonnes.

Le pitch : Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du Mont Ararat…

Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican…

Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique…

Les indices sont là, éparpillés. Un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde. De Bordeaux à Hong-Kong, en passant par l’Arménie, Zak Ikabi n’a qu’une obsession : en réunir toutes les pièces. Et trouver enfin l’arche de Noé. Embarquée malgré elle dans sa quête, la glaciologue Cécile Serval, aussi érudite que volcanique, se voit bientôt confrontée à un véritable déluge de questions. Et de balles de kalachnikov… Car pour garder ce secret, certains sont prêts à tous les sacrifices…

3.


Par accident

Par accident – Harlan Coben

Pocket – 400 pages – 7.90 €

Le dernier Coben, version poche. Encore et encore…

Il y en a que cela intéresse encore. Vous noterez à quel point le pitch

est à cent mille lieues de la moindre once de crédibilité !…

Le pitch : Il y a quinze ans, la vie de Nap Dumas a basculé : son frère jumeau et la petite amie de celui-ci ont été retrouvés morts sur la voie ferrée. Double suicide d’amoureux ? Nap n’y a jamais cru.

Désormais flic, Nap voit ressurgir le passé : Rex, leur ami d’enfance, vient d’être sauvagement assassiné. Sur les lieux du crime, les empreintes d’une femme que Nap pensait disparue : Maura, son amour de jeunesse, dont il était sans nouvelles depuis quinze ans. Le choc est total pour le policier. Celle qu’il aimait serait-elle une dangereuse psychopathe ? Où est Maura ? Et s’il était le prochain sur sa liste ? La vérité est proche. Si proche. Bien plus terrible et dangereuse que tout ce que Nap imagine…

4.


soif

Soif – Amélie Nothomb

Albin Michel – 162 pages – 17.90 €

Deux mois après sa sortie, l’auteure au chapeau de chapelier fou résiste vraiment bien

150 000 exemplaires, rien que ça…

Le pitch : Amélie Nothomb publie un roman ambitieux, original, âpre, dur, philosophique, où elle se met en danger à travers un héros archiconnu qui a déjà fait couler beaucoup d encre : Jésus-Christ. Le livre est si inattendu et si réussi qu il sera l un des événements littéraires de la rentrée. –Bernard Pivot – JDD

5.


J'ai encore menti !

J’ai encore menti- Gilles Legardiner

J’ai lu – 443 pages – 7.90 €

Franchement, je n’ai rien contre Legardinier. Mais ce titre, ce pitch et cette couverture,

pour un auteur (un vrai), c’est la honte… Jusqu’où vendre ses valeurs ? C’est la questions…

Le pitch : Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie ? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos ? Comment trouver l’amour ? Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal… Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire.

La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’Univers… Libérée des a priori, portée par un coeur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même..

6.


 

Changer l’eau des fleurs – Valérie Perrin

Le livre de poche –672 pages –8.90 €

Encore un feel good book, apparemment. Par contre, le format est exceptionnel : 672 pages !

En tous cas, le succès est absolument considérable, puisque le roman de Valérie Perrin

s’est déjà écoulé à 200 000 exemplaires, en 6 mois tout juste !

Le pitch : Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petite équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée.

Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s’entremêlent ?

7.


Dans le murmure des feuilles qui dansent

Dans le murmure des feuilles qui dansent – Agnès Ledig

Le livre de poche – 480 pages – 8.40 €

Toujours le succès pour Agnès Ledig, avec la sortie en format poche de

son dernier roman au sujet dramatique. Il y en a qui aime… et d’autre pas (j’en fais partie) !

Le pitch : Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l’écriture. En cherchant des informations pour le roman policier qu’elle est en train d’écrire, elle va entamer une correspondance avec un procureur de la région.

Thomas est menuisier, mais il délaisse son atelier. Tous les jours, il raconte des histoires merveilleuses d’arbres et de forêt pour mettre un peu de couleurs dans la chambre d’hôpital de Simon, son petit frère. Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais est-ce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ?

Agnès Ledig noue dans ce roman une histoire simple et poignante où des âmes blessées donnent le meilleur d’elles-mêmes et nous rappellent, avec l’aide de la nature, que la vie est plus forte que tout.

8.


Mortelle Adèle au pays des contes défaits

Mortelle Adèle au pays des contes défaits

 Mr Tan & Diane Le Feyer

Tourbillon – 112 pages – 12.90 €

Un OVNI dans le top 10, cela n’arrive pas tous les jours.

Une star des petits lecteurs qui confirme sa popularité.

Le pitch : Mortelle Adèle se retrouve propulsée dans le pays des Contes Défaits, un monde merveilleux où tout le monde peut réaliser ses rêves ! Mais celle que tout le monde surnomme Princesse Barbecue traîne une réputation explosive qui détonne avec le calme apparent des habitants du Royaume d’Enchantement…

Un caractère qui pourrait lui être utile pour survivre à la mignonnerie de ce monde étrange, où les princes se la coulent douce tandis que les petites princesses rivalisent de vacheries pour cumuler des points sourire et devenir les héroïnes de leur propre conte !

Pour Adèle, l’objectif est simple : dégommer la concurrence et écrire un conte d’un nouveau genre pour les filles ET les garçons !

9.


Encre sympathique

Encre sympathique – Patrick Modiano

Gallimard – 144 pages – 16.00 €

Le dernier très court roman du sympathique prix Nobel, dans une veine classique.

Le pitch : « Et parmi toutes ces pages blanches et vides, je ne pouvais détacher les yeux de la phrase qui chaque fois me surprenait quand je feuilletais l’agenda : « Si j’avais su… ». On aurait dit une voix qui rompait le silence, quelqu’un qui aurait voulu vous faire une confidence, mais y avait renoncé ou n’en avait pas eu le temps ».

10.


Sans la liberté

Sans la liberté – François Sureau

Tracts Gallimard – 64 pages – 3.90 €

Un essai dans les dix premières places, c’est toujours une performance !

64 pages, 3.90 € : ça ne coûte pas cher d’essayer et cela ne prend pas

beaucoup de temps à lire, même si la couverture est atrocement ratée !

Le pitch : Lorsque Chateaubriand déclare que « sans la liberté il n’y a rien dans le monde » ce n’est pas seulement un propos de littérateur. Il exprime cette vérité trop souvent oubliée que « sans la liberté », il n’y a pas de société politique, seulement le néant de ces individus isolés auquel l’Etat, porté à l’autoritarisme et à l’ordre moral, a cessé d’appartenir.

Tel est bien le danger de la démocratie moderne que François Sureau s’emploie ici à désigner tant dans nos mœurs sociales que dans notre vie politique et, sans concession, à la lumière de nos responsabilités individuelles et collectives. L’homme est voué à la liberté ; il lui revient continûment, avec « patience et souffle », d’en reformuler le projet politique et de s’y tenir.

 Le coin cadeau ***Les livres du jour

La vie d’un lecteur***L’actualité des sorties


Rappel : Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *