Les meilleures ventes de livres du 14 au 20 mars 2022

Posté le 30 mars 2022, par letournepage, dans Les meilleures ventes

Décidément, il n’y a pas de mystère dans l’édition française : du moment qu’un auteur s’est fait un nom, il vend. Bon, mauvais, son nouveau livre se vend.

Et, par la même occasion, le précédent, sorti opportunément en format poche, se vend aussi, encore !

Deux excellents exemples en ce mois de mars 2022 : Joël Dicker et Aurélie Valognes, qui squattent le haut du classement.

A signaler aussi, heureusement, le succès incroyable sur la durée de Le monde sans fin, l’essai graphique sur l’avenir de la planète. A acquérir de toute urgence !

*

Deux Dicker et deux Valognes, sinon rien

– Cliquez sur la couverture des livres pour accéder

à la page Amazon et acheter l’ouvrage –

Rappel : Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.*

1.


L'Affaire Alaska Sanders

L’Affaire Alaska Sanders – Joël Dicker

Rosie & Wolfe – 576 pages – 23.00 €

Joël Dicker a quitté les éditions de Fallois pour bénéficier à plein de la manne provenant de la vente de ses best-sellers en éditant lui-même ses romans.

Résultat ? Une manne assurée, surtout qu’avec 115 000 exemplaires en deux semaines, la « suite » d’Harry Quebert continue de casser la barraque…

Le pitch : Avril 1999. Mount Pleasant, une paisible bourgade du New Hampshire, est bouleversée par un meurtre. Le corps d’une jeune femme, Alaska Sanders, est retrouvé au bord d’un lac. L’enquête est rapidement bouclée, la police obtenant les aveux du coupable et de son complice.

Onze ans plus tard, l’affaire rebondit. Le sergent Perry Gahalowood, de la police d’État du New Hampshire, persuadé d’avoir élucidé le crime à l’époque, reçoit une troublante lettre anonyme. Et s’il avait suivi une fausse piste ?

L’aide de son ami l’écrivain Marcus Goldman, qui vient de remporter un immense succès avec La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, inspiré de leur expérience commune, ne sera pas de trop pour découvrir la vérité.

2.


L'Enigme de la chambre 622

L’Enigme de la chambre 622 – Joël Dicker

Rosie & Wolfe – 763 pages – 9.50 €

Sur le principe de « je sors un nouveau bouquin, j’en profite pour refourguer le précédent en poche », Joël Dicker fait un coup double magistral, avec plus de 40 000 ventes en deux semaines.

Le pitch : Une Suisse pas si tranquille que ça.

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.

Des années plus tard, au début de l’été 2018, un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances. Il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.

Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier ?

3.


Skidamarink

Skidamarink – Guillaume Musso

Le livre de poche – 576 pages – 8.90 €

Guillaume Musso continue à exploiter ses archives jusqu’à la lie (je sais, l’expression est bizarre !) avec la sortie de son premier roman en poche : 22 000 exemplaires en une semaine.

Le pitch : Alors que le vol de La Joconde fait la une de tous les journaux, quatre personnes qui ne se connaissent pas reçoivent un fragment découpé de la célèbre œuvre de Léonard de Vinci, accompagné d’un mystérieux rendez-vous dans une chapelle de Toscane.

Pourquoi eux ? Qui les a choisis ? Quel plan se cache derrière ce coup d’éclat ? Ils l’ignorent encore, mais à l’instant même où ils décident de résoudre ensemble cette énigme, leur vie prend un tournant dangereux, exaltant et sans retour.

4.


Le laboureur et les mangeurs de vent

Le laboureur et les mangeurs de vent – Boris Cyrulnik

Odile Jacob – 272 pages – 22.90 €

Boris Cyrulnik a toujours eu la faveur du public, son dernier essai en est une nouvelle démonstration, avec près de 20 000 exemplaires vendus lors de sa semaine de sortie.

Le pitch : « À 7 ans, j’ai été condamné à mort pour un crime que j’ignorais. Ce n’était pas une fantaisie d’enfant qui joue à imaginer le monde, c’était une bien réelle condamnation. » B. C.

Boris Cyrulnik a échappé à la mort que lui promettait une idéologie meurtrière. Un enfant qu’on a voulu tuer et qui toute sa vie a cherché à comprendre pourquoi, pourquoi une telle idéologie a pu prospérer.

Pourquoi certains deviennent-ils des « mangeurs de vent », qui se conforment au discours ambiant, aux pensées réflexes, parfois jusqu’à l’aveuglement, au meurtre, au génocide ? Pourquoi d’autres parviennent-ils à s’en affranchir et à penser par eux-mêmes ?

5.


Le tourbillon de la vieLe tourbillon de la vie – Aurélie Valognes

Le livre de poche – 312 pages – 7.90 €

Depuis sa révélation il y a quelques années avec son premier roman Mémé dans les orties, Aurélie Valognes est une des chouchous (chouchoutes ?) du public fan de feel good books.

D’où sa présence dans le top ten pour la sortie de son avant-dernier livre en format poche, au moment où sort le dernier (voir ci-dessous).

Le pitch : Au cours d’un été, Arthur et son petit-fils décident de rattraper les années perdues. Plus de soixante ans les séparent, mais, ensemble, ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret…

Un roman sur le temps qui passe, la transmission et les plaisirs simples qui font le sel de la vie.

6.


La Ritournelle

La Ritournelle – Aurélie Valognes

Fayard – 234 pages – 18.90 €

Depuis sa révélation il y a quelques années avec son premier roman Mémé dans les orties, Aurélie Valognes est une des chouchous (chouchoutes ?) du public fan de feel good books.

D’où sa présence dans le top ten pour la sortie de son dernier livre en format broché, au moment où sort le précédent en format poche (voir ci-dessous).

Le pitch : Dans certaines familles, les repas de fêtes se suivent et se ressemblent : mêmes plats, mêmes convives, mêmes discussions. Sauf cette année. Il suffit d’un rien pour que les bonnes manières volent en éclat : non-dits, vieilles rancunes et mauvaise foi vont transformer le dîner de fête en un règlement de compte en bonne et due forme.

Et si les repas de famille étaient enfin l’occasion de se dire les choses ?

7.


Le Grand Monde

Le grand monde – Pierre Lemaître

Calmann Levy – 592 pages – 22.90 €

Il n’y a pas de doute : Pierre Lemaître est bien le maître des ventes depuis 2013 et son prix Goncourt.

Ce nouveau pavé, premier tome d’une nouvelle trilogie, est toujours un des best sellers du moment, deux mois après sa sortie, avec 200 000 exemplaires écoulés !

Le pitch : Trois histoires d’amour, un lanceur d’alerte, une adolescente égarée, deux processions, Bouddha et Confucius, un journaliste ambitieux, une mort tragique, le chat Joseph, une épouse impossible, un sale trafic, une actrice incognito, une descente aux enfers, cet imbécile de Doueiri, un accent mystérieux, la postière de Lamberghem, grosse promotion sur le linge de maison, le retour du passé, un parfum d’exotisme, une passion soudaine et irrésistible. Et quelques meurtres.

Les romans de Pierre Lemaitre ont été récompensés par de nombreux prix littéraires nationaux et internationaux. Après sa remarquable fresque de l’entre-deux-guerres, il nous propose aujourd’hui une plongée mouvementée et jubilatoire dans les Trente Glorieuses.

8.


Bug T3

BUG – T3 – Enki Bilal

Casterman – 88 pages – 18.00 €

Troisième tome de la saga d’Enki bilal sur un futur tel qu’il aime les imaginer, c’est à dire par forcement avec un optimisme forcené.

De quoi être impressionné, une fois de plus, par la fidélité de ses fans…

Le pitch : Alors que le grand Bug planétaire a rendu impossible l’accès aux données numériques, l’hypermnésique Kameron Obb est la proie de toutes les convoitises. Traqué à travers le monde par des instances gouvernementales autant que par des groupuscules contestataires, il réussit à communiquer avec sa fille, elle-même kidnappée par de mystérieux ravisseurs…

Mais quelle est la véritable nature du Bug ? Est-ce seulement une catastrophe technologique ou bien la conséquence d’une véritable attaque contre l’Humanité ?

9.


Je revenais des autres

Je revenais des autres – Mélissa da Costa

Le livre de poche – 696 pages – 8.90 €

Mélissa da Costa est la nouvelle chouchou des amateurs de feel gook book.

Elle s’est installé dès la sortie, il y a deux mois, de ce roman en format poche dans le top des ventes, et n’en est pas ressorti depuis. Les critiques des lecteurs sont partagées…

Le pitch : Philippe a quarante ans, est directeur commercial, marié et père de deux enfants. Ambre a vingt ans, n’est rien et n’a personne. Sauf lui. Quand, submergée par le vide de sa vie, elle essaie de mourir, Philippe l’envoie loin, dans un village de montagne, pour qu’elle se reconstruise, qu’elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi.

Je revenais des autres est l’histoire d’un nouveau départ. Le feuilleton d’un hôtel où vit une bande de saisonniers tous un peu abîmés par la vie. Le récit de leurs amitiés, doutes, colères, rancœurs, amours aussi. Le roman des autres, ceux qu’on laisse entrer dans sa vie, ceux qui nous détruisent mais surtout ceux qui nous guérissent.

10.


Le monde sans fin

Le monde sans fin – Jacovici & Blain

Dargaud -196 pages – 27.00 €

L’essai graphique de l’ingénieur économiste Jacovici et du dessinateur Christophe Blain, continue à rencontrer, encore et encore, un incroyable succès, absolument mérité.

Déjà 19 semaines de ventes record et 300 000 exemplaires (!) depuis  sa sortie. Juste LE phénomène littéraire de l’année !

Ma critique de ce très intelligent bouquin est déjà ici.

Le pitch : La rencontre entre un auteur majeur de la bande dessinée et un éminent spécialiste des questions énergétiques et de l’impact sur le climat a abouti à ce projet, comme une évidence, une nécessité de témoigner sur des sujets qui nous concernent tous. Intelligent, limpide, non dénué d’humour, cet ouvrage explique sous forme de chapitres les changements profonds que notre planète vit actuellement et quelles conséquences, déjà observées, ces changements parfois radicaux signifient.

Jean-Marc Jancovici étaye sa vision remarquablement argumentée en plaçant la question de l’énergie et du changement climatique au coeur de sa réflexion tout en évoquant les enjeux économiques (la course à la croissance à tout prix est-elle un leurre ?), écologiques et sociétaux. Ce témoignage éclairé s’avère précieux, passionnant et invite à la réflexion sur des sujets parfois clivants, notamment celui de la transition énergétique. Christophe Blain se place dans le rôle du candide, à la façon de son livre « En cuisine avec Alain Passard » et de « Quai d’Orsay » signé avec l’expertise d’un coauteur : un pavé de 200 pages indispensable pour mieux comprendre notre monde, tout simplement !

 Le coin cadeau ***Les livres du jour

La vie d’un lecteur***L’actualité des sorties


RappelLe modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur lui permet de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.