Et pour quinze cents dollars en plus

Raoul Cauvin, Louis Salvérius

Dupuis

Partager sur :

Le pitch

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le sergent Chesterfield et le caporal Blutch se sont bien fait avoir ! On leur avait promis une grosse somme d'argent et ils ont signé à l'aveuglette. Sans même savoir à quoi ils s'engageaient.

Assistés par deux filous de Mexicains, ils doivent atteindre discrètement le camp ennemi pour brûler et détruire tout ce qu'ils peuvent. Une mission-suicide dans laquelle ils n'auraient jamais dû s'embarquer… même pour quinze cents dollars en plus !

Mon avis

3e des 4 tomes des aventures des Tuniques bleues dessinées par Louis Salverius avant sa mort.

On sent ici nettement l'influence des films de Sergio Leone (le titre fait explicitement référence à Pour quelques dollars de plus).

*

Et pour quinze cents dollars en plus  

Le dessin est magnifique, encore meilleur celui du tome précédent.

Regardez les scènes d'action avec le train, ou analysez tous les dessins croquant sous tous les angles possibles des chevaux...

*

Et pour quinze cents dollars en plus

*

De surcroît, Cauvin est au sommet de son talent scénaristique, c'est beaucoup moins dans l'humour "comique troupier" que par la suite, plus dans l'action.

Recommandé. Ou plutôt : imposé ! Car si vous aimez la BD belge, lire ce volume est indispensable,c'est le sommet d'une série célèbre.

Acheter sur Amazon

Du même auteur