Lady Susan

Jane Austen

Folio

Partager sur :

Le pitch

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question...

Grande dame du roman anglais, Jane Austen trace le portrait très spirituel d'une aventurière, dans la lignée des personnages d'Orgueil et préjugé et de Raison et sentiments.

Mon avis

Dire qu'il m'a fallu attendre 2020 pour découvrir ce court roman de Jane Austen !

Mais où avais-je la tête pour passer si longtemps à côté de Lady Susan ? Mystère...

Quoiqu'il en soit, le plaisir tardif n'en est pas moins vif et profond, car ce texte de 120 pages est une petite merveille !

C'est en 1794 que la plus grande romancière la littérature anglaise écrit ce texte. Jane Austen n'a alors que 19 ans et s'essaie tout juste à l'écriture.

Elle considère alors sans doute que l'œuvre ne mérite pas plus d'attention qu'un essai de jeunesse, car elle gardera le manuscrit dans un tiroir jusqu'à sa mort et ne sera publié pour la première fois qu'un siècle plus tard.

Et pourtant, quelle maturité déjà, tant sur le fond que sur la forme ! Stupéfiant de précocité, magistral de modernité.

Inspirée par la vague de roman épistolaire qui déferle alors à la suite du succès des Liaisons dangereuses, publié douze ans plus tôt, Jane Austen développe en une quarantaine de lettres une intrigue dont Lady Susan est le centre.

Veuve âgée de 35 ans mais encore ravissante (il y a plus de deux siècles, l'âge est déjà conséquent), affligée d'une fille de 16 ans qu'elle considère comme rebelle et de nombreux soupirants comme ingrats, Susan Vernon est à l’affût.

A l’affût de tout : d'un moyen de marier sa fille pour s'en débarrasser, d'une opportunité pour sortir de son veuvage en trouvant un parti avantageux, riche et bien né, d'une manoeuvre pour retrouver ses marques dans la bonne société qui l'a ostracisée suite à plusieurs sacndales dont elle est le centre.

Car, c'est ce que Jane Austen dévoile peu à peu avec un indéniable talent de conteuse, Lady Susan est un épouvantable personnage...

Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir, mais suivez mon conseil : précipitez-vous sur ce petit bijou de construction narrative aux personnages admirablement dessinés (même si la dimension restreinte de l'oeuvre nuit à leur développement) !

Lady Susan ? Indubitablement une des plus belles garces de la littérature !

 

Acheter sur Amazon

Du même auteur