Mémoires capitales

Groucho Marx

L'Atalante

Partager sur :

Le pitch

Tout sur Groucho : À quelques années près, je suis né au tournant du siècle. Je ne dirai pas de quel siècle. Vous n'avez droit qu'à une seule réponse.

Groucho écrivain ? J'aurais pu écrire un classique si je l'avais voulu, mais je préfère écrire pour le menu peuple. Dans la rue, je ne cherche pas qu'on me montre du doigt en disant : "Hé, regardez ! C'est le type qui a écrit un classique !"

Alors, pourquoi, une autobiographie ? La tentation de se raconter est irrésistible, surtout quand on y est poussé par un éditeur rusé qui vous a sournoisement circonvenu avec une ridicule avance de cinquante dollars et une boîte de cigares bon marché.

Mon avis

L'autobiographie de Groucho Marx est, à ma connaissance, une oeuvre unique dans le paysage littéraire mondial : il s'agit de la seule autobiographie véritable qui soit en même temps un texte humoristique.

Car, si vous vous attaquez à ce récit, vous n'échapperez pas aux fous rires. L'humour non-sens et tous azimuts de Groucho Marx ne s'arrête jamais : il fait partie véritablement de son ADN !

Alors, si vous vous attaquez à ce récit copieux (280 pages en poche avec une typo ultra serrée), vous aurez deux livres pour le prix d'un.

D'une part, un recueil de considérations sur la vie qui ne manqueront pas de vous faire rire aux éclats.

De l'autre, un récit passionnant qui décrit en détail toute la carrière des Marx Brothers avec en toile de fond, dans un premier temps (le premier quart du XX° siècle) le monde de l'entertainement sur les planches de l'Amérique, et dans un deuxième temps (le deuxième quart du siècle), le monde du cinéma américain.

Soyez sympa : lisez-moi ça, c'est certainement remboursé par la sécu !

Acheter sur Amazon

Du même auteur