Passé imparfait

Julian Fellowes

Sonatine

Partager sur :

Le pitch

Le narrateur est sans nouvelles de Damien Baxter depuis près de quarante ans. Inséparables durant leurs études, leur indéfectible amitié s'est muée en haine féroce, suite à des événements survenus lors de vacances au Portugal en 1970.

Aussi, le jour où il reçoit une invitation, la surprise est-elle de taille. Dans un manoir de la campagne où il vit seul, entouré de son personnel, ce dernier lui apprend qu'il est atteint d'une maladie incurable et n'a pas d'héritier à qui léguer son immense fortune. À moins que...

Quelques années auparavant, une femme rencontrée à cette époque lui a adressé une lettre anonyme dans laquelle elle prétendait qu'il était le père de son enfant. Damien propose alors à notre héros de partir à la recherche de ses anciennes conquêtes, cinq jeunes filles de bonne famille que les deux amis ont fréquentées dans le Londres des Swinging Sixties.

C'est le début d'un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes.

Mon avis

Julian Fellowes, c'est cet Anglais bien né qui a scénarisé la série Downtown Abbey. Le pauvre type doit en avoir assez de se coltiner ce sparadrap au bout des doigts (on y fait sans arrêt référence, alors même qu'il a reçu aussi un oscar pour Godsford Park, le très beau film de Robert Altman), surtout qu'il a, — entre autres, — écrit à côté deux romans de très haute tenue.

Le premier, Snobs (dont je parle par ailleurs) est une réussite totale, un chef-d'oeuvre d'humour caustique british. Le second, presque aussi parfait, est un épais roman (650 pages en édition brochée) qui a rencontré à sa sortie un succès vertigineux, grâce à la notoriété acquise avec la série que vous connaissez...

Mais c'est un succès mérité, car l'oeuvre est ambitieuse dans sa construction, avec de nombreux allers et retours dans le temps.

C'est aussi une merveilleuse étude sur la gentry anglaise, ce milieu que Fellowes connaît comme s'il y avait vécu toute sa vie (son nom complet est : Julian Alexander Kitchener-Fellowes, Baron Fellowes of West Stafford !).

Avec un humour féroce, bien plus saignant que dans la série... que vous connaissez, l'auteur brosse une peinture sévère, mais non sans tendresse de ce monde qui, peu à peu, s'éloigne dans la brume de l'histoire anglaise et disparait.

Vous apprécierez aussi les nombreuses réflexions que Fellows développent sur les mœurs du monde actuel. Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, ce n'est jamais sur le ton "de mon temps..." ; au contraire : c'est très pertinent et férocement joyeux !

Cet épais roman représente, indubitablement, de très nombreuses heures de plaisir de lecture pour ceux qui prendront la peine de s'y plonger.

Une lecture aisée (le style de Fellowes est d'un classicisme parfait, comme ses manières !), drôle et, d'une certaine manière, pleine d'informations sur ces drôles d'êtres qui vivent de l'autre côté du channel. À offrir à tous les amateurs de Rule Britania !

Acheter sur Amazon

Du même auteur