Strange fruit

Mark Waid & J.G. Jones

Delcourt

Partager sur :

Le pitch

Chatterlee,1927. Le fleuve Mississipi est en crue et menace de dévaster des villes entières. Des villes qui ont vécu - il n'y a pas si longtemps encore - de la richesse des plantations de coton où l'esclavage était de mise.

Un être venu d'ailleurs - aux pouvoirs extraordinaires - descend littéralement du ciel et fait irruption au milieu de cette catastrophe naturelle. Sa peau est noire.

Mon avis

Strange fruit, c'est avant tout - et pour toujours - la magnifique composition interprétée par Billie Holliday. Le récit de ces hommes noirs du sud des Etats-Unis tués par des blancs racistes et dont les corps pendent - fruits étranges - aux branches des arbres.

Strange fruit sera désormais également le titre d'une BC comics absolument splendide dont le pitch m'a poussé à me précipiter pour l'acheter, dès sa sortie.

*

FRUIT2

*

Imaginez : un super-héros tombe de l'espace, dans l'entre-deux-guerres au moment même où le Mississipi est submergé par une crue centennale qui menace la vie de ses habitants ainsi que leurs possessions.

Problème : le super-héros est un géant noir...

*

Strange-Fruit-4

*

Après la lecture rapide de la petite centaine de planches, dans le format intermédiaire si souvent utilisé par Delcourt pour les éditions de comics, j'avoue être ressorti de l'album légèrement déçu, ou plutôt un peu frustré par le développement du scénario qui ne tient pas tout à fait les promesses du pitch.

Même si on lit avec plaisir cette histoire qui raconte, sur le fond, un événement réel (la crue évoquée est réellement survenue et a provoqué à l'époque des dizaines de morts), il manque un petit quelque chose...

*

Strange-Fruit-3

*

Très linéaire, le récit court d'un bout à l'autre sur le principe d'un simple affrontement ambigu entre les populations racistes du Mississipi et cet extra-terrestre (qui n'est pas un super-héros) qui est prêt à sacrifier sa vie pour les aider malgré leur bêtise et méchanceté abjectes.

On sent Mark Waid, le scénariste star de tant de comics, pas tout à fait à l'aise dans ce contexte historico-littéraire qui aurait demandé, je pense, un peu plus de subtilité et de développements parallèles.

Ainsi, à aucun moment de l'histoire n'est réellement abordé la question du statut de l'extra-terrestre, de sa perception par les populations locales d'un point de vue religieux.

*

FRUIT5

Par contre, l'album mérite cent fois un achat, pour ses graphismes, qui sont réellement admirables, à tomber par terre.

J.G. Jones déroule l'histoire à coup de vignettes peintes à l'aquarelle au dessin hyper réaliste, un peu à la Norman Rockwell, un style qui cadre idéalement avec le lieu et l'époque.

*

001_057STRANGEFRUIT01.indd

*

Chaque image est un chef d'oeuvre en soi et certaines d'entre-elles, pleine planche ou demi planche, mériteraient d'être encadrées pour être accrochées au mur. Un plaisir des yeux, inoubliable.

Rien que pour cela, allez-y !

Acheter sur Amazon

Du même auteur