World War Z

Max Brooks

Le livre de poche

Partager sur :

Le pitch

La guerre des Zombies a eu lieu, et elle a failli éradiquer l'ensemble de l'humanité.

L'auteur, en mission pour l'ONU - ou ce qu'il en reste - et poussé par l'urgence de préserver les témoignages directs des survivants de ces années apocalyptiques, a voyagé dans le monde entier pour les rencontrer, des cités en ruine qui jadis abritaient des millions d'âmes jusqu'aux coins les plus inhospitaliers de la planète.

Il a recueilli les paroles d'hommes, de femmes, parfois d'enfants, ayant dû faire face à l'horreur ultime. Jamais auparavant nous n'avions eu accès à un document de première main aussi saisissant sur la réalité de l'existence de la survivance humaine au cours de ces années maudites.

Mon avis

Une fois de plus, nous voilà confronté au problème d'une adaptation cinématographique qui cannibalise (en l'espèce, c'est vraiment le cas de le dire !) complètement la notoriété d'un excellent livre, au point que la plupart des gens ignore même que le livre a existé.

Avec Worl War Z, que vous ayez aimé, ou détesté le film, même conseil : oubliez-le aussi vite !

Car à part quelques scènes évoquées, de-ci de-là, il n'a rien à voir avec le roman.

Roman ? Le terme paraît peu approprié puisque Max Brooks (oui ! Le fils de Mel ! Incroyable, non, c'est comme si le fils de Groucho - Marx, également ! - se lançait dans une série sur les vampires ?!) est construit comme un travail documentaire qui, sur le principe, pourrait être écrit par un historien ou un journaliste.

*

Une des affiches du film

*

530 pages de documents - récits, interviews, compte-rendus - qui retracent, dans l'ordre chronologique, la guerre mondiale contre les zombies.

Alors peu importe le fond (qui, je tiens à le préciser, est tout à fait passionnant), je tiens surtout à souligner l'exercice de style.

Ce qu'a réussi à construire Max Brooks est absolument remarquable ; raconter une histoire de cette ampleur avec ce kaléidoscope de points de vue est terriblement complexe, et c'est vraiment réussi. Pas le moindre doute : en lisant ces lignes, on y croit, et pas qu'un peu. Terrifiant !

Cela se lit comme un Tourne Page - le format est idéal pour une lecture fractionné, dans les transports, par exemple -, pour peu qu'on s’intéresse un tant soit peu aux zombies (c'est mon cas, et apparemment je ne suis pas le seul actuellement !) et  qu'on adhère au principe documentaire : à découvrir, vraiment, faite-moi confiance !

Acheter sur Amazon

Du même auteur