Le bouchon de cristal

Maurice Leblanc

Le livre de poche

Partager sur :

Le pitch

Au cours d'un cambriolage chez le député Daubrecq, un crime est commis et deux complices d'Arsène Lupin sont arrêtés par la police. L'un est coupable du crime, l'autre innocent mais les deux seront condamnés à mort.

Lupin va s'employer à délivrer la victime de l'erreur judiciaire, mais il devra lutter contre le député Daubrecq, maître-chanteur sans scrupule, qui détient un document compromettant, dissimulé dans un bouchon en cristal.

Mon avis

Dans la carrière d'Arsène Lupin, le fameux gentleman cambrioleur du génial Maurice Leblanc, il y a des hauts et des bas; mais surtout des hauts !

Pour les vrais fans de la série (dont je fais partie depuis mon plus jeune âge), l'Everest de Lupin, c'est sans conteste L'aiguille creuse. Mais juste derrière, son K2, c'est probablement Le bouchon de cristal.

Ce roman est probablement ce que la littérature française du début du XX° siècle propose de plus réussi en matière de récit d'aventure "policière".

Dès la première page,  dès le premier paragraphe, Maurice Leblanc saisit le lecteur part le revers de la veste et il ne le lâche plus jusqu'à la fin, terriblement surprenante, trois cents pages plus loin.

Tiens, je ne peux m'empêcher de reproduire l'incipit du roman :

Les deux barques se balançaient dans l’ombre, attachées au petit môle qui pointait hors du jardin. À travers la brume épaisse, on apercevait çà et là, sur les bords du lac, des fenêtres éclairées. En face, le casino d’Enghien ruisselait de lumière, bien qu’on fût aux derniers jours de septembre. Quelques étoiles apparaissaient entre les nuages. Une brise légère soulevait la surface de l’eau.

Arsène Lupin sortit du kiosque où il fumait une cigarette, et, se penchant au bout du môle :

– Grognard ? Le Ballu ?… vous êtes là ?

Un homme surgit de chacune des barques, et l’un d’eux répondit :

– Oui, patron.

– Préparez-vous, j’entends l’auto qui revient avec Gilbert et Vaucheray.

Est-ce que ce n'est pas une manière géniale de poser le décor et l'ambiance ? Franchement ? Si vous n'êtes pas d'accord, passez votre chemin, mécréant de la littérature populaire, vous ne méritez pas ma considération !

Bon, sérieusement : précipitez-vous sur ce merveilleux tourne-page, où Lupin affronte ce qui sera probablement son pire et meilleur adversaire, l'infâme Daubrecq, le prototype parfait du méchant à l'intelligence diabolique.

Le rythme est incroyable, les péripéties incessantes et, franchement, on ne peut s'empêcher de trembler pour Arsène Lupin.

Un sommet, à gravir d'urgence, sans oxygène !

Acheter sur Amazon

Du même auteur