Les premières aventures d’Arsène Lupin

Maurice Leblanc

Omnibus

Partager sur :

Le pitch

Né en 1905 dans Je sais tout, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, est une figure universelle de la littérature criminelle.

Le présent album regroupe l'intégrale des textes parus dans Je sais tout enrichis des illustrations originales, sur le modèle des Aventures de Sherlock Holmes paru avec succès à l'automne 2015.

Plus de 600 pages, une maquette élaborée, la totalité des 130 dessins d'origine, un emboîtage ajouré, un prix de vente étudié... tout est réuni pour faire de cet album aussi somptueux qu'impressionnant un must pour les petits et les grands.

Au sommaire : Arsène Lupin, gentleman cambrioleur (9 nouvelles) ; Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (2 longues nouvelles) ; L'Aiguille creuse (roman, probablement le sommet de l'œuvre) ; Les Confidences d'Arsène Lupin (9 nouvelles).

Mon avis

Maurice Leblanc est une de mes idoles littéraires. Je sais que je ne suis pas le seul à ressentir cette admiration sans borne pour l'homme qui a su, alors que j'étais enfant et adolescent, illuminer longuement mes heures de lecture, au même titre que Conan Doyle, avec les aventures de Sherlock Holmes.

Même si vous ne faites pas parti de ce club,  je ne vais pas vous faire la honte de vous expliquer qui était Maurice Leblanc, l’auteur, et encore moins qui était Arsène Lupin, son héros.

Mais avez-vous vraiment lu les nouvelles et les romans qui racontent les mésaventures du gentleman cambrioleur ?

Si ce n’est pas le cas, voilà l’occasion de commencer par le commencement, dans cet fort élégante édition de nos amis d’Omnibus. Le volume est certes un peu cher (39 €), mais l’édition sort nettement du tout-courant.

Un très grand format, du A4 (21*27), un beau coffret avec un très joli emboîtage ajouré de la silhouette du buste du héros…

*

url

*

…, un papier de qualité et surtout, de très, très nombreuses illustrations, certaines pleine page : celles qui ont, lors de la parution des textes, à l’origine, dans le journal Je sais tout, accompagné les histoires (j’adore les illustrations de cette époque, en noir et blanc).

*

lupoin10

*

Tout cela concerne la forme, mais il faut surtout s'attarder sur la forme. Comme l'explique fort bien le pitch de l'éditeur, le volume regroupe tous les premiers récits mettant en scène le gentleman cambrioleur (écrits avant la première guerre mondiale)

On y retrouve tout d'abord toutes les nouvelles, dont le format s'adaptait parfaitement au format de Je sais tout. Elles sont remarquables et possèdent un rythme formidable.

*

1905-07

*

Mais ce sont les deux autres titres  qui valent surtout le détour :

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès, qui est en fait composé de deux courts romans (La dame blonde et La lampe juive). Des textes qui, selon la légende, provoqua la fureur de Conan Doyle qui remportait alors, de l'autre côté de la manche, un succès phénoménal.

Mais surtout L’aiguille creuse, le premier vrai roman et en même temps le chef-d’oeuvre absolu de Maurice Leblanc. Un texte fondateur pour le mythe Arsène Lupin dont le switch et l'épilogue, à Etretat, reste un des plus célèbres de la littérature.

Par la suite, Leblanc enchaînera sur une série d'autres romans somptueux (813, Le bouchon de cristal, Le triangle d'or), dont je reparlerai par ailleurs.

En attendant, je ne peux que vous encourager fortement à tenter l’aventure… car aventure il y a !

Acheter sur Amazon

Du même auteur