Insomnies en noir

Les meilleures nouvelles policières américaines

Harlan Coben

Belfond

Partager sur :

Le pitch

Quand Harlan Coben se charge de sélectionner les meilleures nouvelles policières américaines de l'année, le résultat est forcément à couper le souffle.

Des buildings de New York aux terres humides du bayou, en passant par les quartiers résidentiels proprets des banlieues des États-Unis, un voyage en vingt étapes mené à un rythme d'enfer par les routiers confirmés du polar, tels que Lawrence Block, James Grady, Loren D Estleman et de jeunes seconds couteaux au talent prometteur.

Insomniaques s'abstenir.…

Mon avis

Attention : fans d'Harlan Coben, cet épais ouvrage (700 pages) n'est pas le dernier roman de votre auteur favori, mais une anthologie de nouvelles policières choisies et présentées par lui !

Les anthologies, c'est toujours un peu difficile : il y a du bon et du moins bon, à boire et à manger, de quoi s'extasier ou s'énerver. Après, c'est une question de qualité de choix (l'auteur dont le nom figure sur la couverture - généralement un cador dans le domaine exploré - doit s'être vraiment impliqué dans la construction du recueil), de dosage et d'équilibre.

Rassurez-vous : ce recueil-là est de bonne facture et la qualité des vingt nouvelles plutôt homogène. Les thèmes sont noirs, souvent même très noirs, ce qui est normal puisque c'est le reflet de la tendance du polar américain contemporain, influencé par Jame Ellroy ou Dennis Lehane.

Les nouvelles sont souvent longues, parfois une cinquantaine de pages, ce qui permet aux auteurs d'installer une véritable atmosphère et de multiplier les rebondissements.

Certains textes, enfin, sont nettement supérieurs à la moyenne, soit par le style, comme Audacieuse de Brook Adams, la première du recueil, ou par le thème, comme Tueur de tueurs de Chris F. Holm.

Un excellent Tourne Page pour un environnement de lecture fractionnée comme, par exemple, un voyage en train.

Acheter sur Amazon

Du même auteur