Oscar et la dame rose

Eric-emmanuel Schmitt

Albin Michel

Partager sur :

Le pitch

Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans. Elles ont été retrouvées par Maorie Rose, la dame rose qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants.

Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants. Ces douze jours seront peut-être les douze derniers.

Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront légende.

Mon avis

Eric-Emmanuel Schmitt a beaucoup écrit durant sa vie (et c'est loin d'être terminé !). Dans cette production pléthorique, il y a du dispensable, du bon, et du très bon. Oscar et la dame rose fait sans conteste parmi de cette dernière catégorie. Ce roman fait d'ailleurs partie de ses plus grands succès, et il figure désormais dans nombre de collections de "classiques" destinés aux enfants. Tout cela est mérité.

Pourtant, rien de bien impressionnant lorsqu'on feuillette ce très, très court roman (Amélie Nothomb, la championne du genre, peut même aller se rhabiller !). Une petite histoire toute simple, les "lettres à Dieu" d'Oscar, un petit garçon de dix ans qui est en train de mourir d'un cancer. Il lui reste à peine plus de dix jours à vivre,mais il va être accompagné par Rose, une vieille dame (ancienne catcheuse professionnelle selon ses dires...) qui lui a conseillé de profiter de sa vie, celle qui lui reste, dix ans par jour, pour atteindre l'âge de cent ans...

Attention, ne vous enfuyez pas ! Rien de mièvre dans ces quelques dizaines de page, aucun pathos ! Juste des mots et des phrases toutes simples qui, saupoudrés par un nuage d'humour léger constant, permettent d'aborder beaucoup de sujets trop graves pour être pris au sérieux, dont celui de la religion (ce livre fait partie d'un triptyque sur les religions, le Cycle de l'invisible).

C'est écrit avec tant de légèreté, de délicatesse et de poésie que l'on ne peut se garder, durant cette courte lecture,  d'avoir en permanence un léger sourire aux lèvres et, il faut bien l'avouer, une petite larme au coin de l’œil.

Un livre à découvrir (si ce n'est déjà fait) si vous êtes adulte, puis offrir à tous les enfants à partir de 8/10 ans.

 

Acheter sur Amazon

Du même auteur