Rien n’est simple

Jean-Jacques Sempé

Denoël

Partager sur :

Le pitch

130 planches de dessins d'humour

*

Rien n'est simple

La couverture de l'édition format poche

Mon avis

J'ai la chance de posséder l'édition originale de Rien n'est simple (un album paru en 1962), car mes parents étaient des fans absolus de Sempé.

Ils m'ont transmis cette admiration et, avec mes enfants qui l'adorent également, c'est une troisième génération qui continue à parler avec respect de Monsieur Sempé, l'homme qui a élevé le dessin d'humour en France au niveau de l'oeuvre d'art.

Rien n'est simple

Mais alors, professeur, tout bien pesé : Sempé, c'est quoi ?

Tout d'abord, un trait immédiatement reconnaissable, ces petits hommes crobardés à la plume en noir et blanc au milieu de ces immenses décors et perspectives bourrés de détails.

Rien n'est simple

*

À ce propos, je recommande absolument l'achat des albums en grand format, les éditions en livre de poche sont une hérésie.

D'autre part, c'est un humour, toujours le même mécanisme, créé par le décalage entre le texte (souvent, et de plus en plus, très long) et la représentation graphique.

Rien n'est simple

C'est d'une grande subtilité.

Souvent caustique, mais jamais méchant. Rien n'est simple Et toujours d'une immense tendresse envers la faiblesse inhérente à notre nature humaine... Ce recueil au titre fondateur, dont le titre met en exergue une expression qui est depuis littéralement passée dans le domaine public ("Rien n'est simple, comme dirait Sempé...") est le premier d'une série magnifique publiée au cours des années soixante (à la même époque que Le petit Nicolas, avec Goscinny).

Acheter sur Amazon

Du même auteur