Monsieur Papa

Patrick Cauvin

Le livre de poche

Partager sur :

Le pitch

Franck Lanier avait tout arrangé pour les vacances. Il casait son fils chez son ex-femme et lui filait à Bangkok. Mais son petit garçon, Laurent, n'est pas du tout d'accord. Il veut, lui aussi, partir pour Bangkok.

Tous les moyens seront bons pour parvenir à ses fins, des plus drôles aux plus désespérés et des aventures peu banales se succèdent dans une vie quotidienne pleine de tendresse entre le père et le fils.

Par l'auteur de L'Amour aveugle, ce roman alerte, rempli d'humour, est un des grands succès de ces dernières années.

Mon avis

Comme j'ai pu l'écrire par ailleurs, Patrick Cauvin (deuxième nom de plume de Claude Klotz) est presque totalement sorti des esprits, quelques années seulement après sa mort, alors qu'il s'agit d'un des auteurs populaires les plus marquants des années 70 et 80.

Pourquoi ? Je n'en ai pas la moindre idée, mais c'est vraiment, vraiment dommage... Aussi vais-je tenter de le réhabiliter afin qu'un maximum de lecteurs le (re)découvre aujourd'hui !

Monsieur Papa est un des deux romans les plus connus de l'auteur (avec E=mc² Mon amour). Comme ce dernier, il s'en est vendu par centaine de milliers d'exemplaires et a été adapté au cinéma.

Dans ce ce court roman on retrouve tout ce qui faisait le charme des feel good books (avant l'heure !) de Patrick Cauvin.

Tout d'abord, sa capacité à faire parler les gens (et plus particulièrement les enfants, qu'il adore) comme dans la vraie vie.

Un style direct, à la première personne, d'une fraîcheur et d'une drôlerie dont je ne vois qu'un exemple comparable dans la littérature française : René Goscinny, dans Le petit Nicolas. Les considérations pleines de spontanéité de Laurent, le petit héros et récitant du roman, sont absolument too much !

Ensuite, son empathie pour ses personnages, notamment lorsqu'ils sont différents : les très jeunes, les très vieux, les handicapés. Mais aussi sa capacité à introduire  par le biais de la comédie des sujets sérieux comme ici, le divorce et ses conséquences.

Le divorce. Ce sujet agitait les années 70 car c'est à cette époque que l' "épidémie" s'est répandue,et ce roman est un des premiers a l'aborder de manière très pragmatique, très concrète, sans jamais être lourd, didactique...

Monsieur Papa est indubitablement un roman des années 70, le texte est bourré de "marqueurs" de l'époque (vêtements, technologie, musique) et certains pourront le trouver daté.

Sans doute, mais daté avec tant de grâce  qu'on y prend le même plaisir qu'à réécouter un bon vieux morceau disco où visionner pour la sixième fois Flashdance ou Saturday night fever. Vive les cols pelle à tarte et les pantalons pat' d'eph' !

Un roman qui jamais ne se prends au sérieux, parfaitement recommandé pour les vacances ou, au contraire, un week-end pluvieux.

 

Acheter sur Amazon

Du même auteur