Les cahiers d’Esther

Histoire de mes 11 ans

Riad Sattouf

Allary Editions

Partager sur :

Le pitch

Les Cahiers d'Esther sont écrits d'après les histoires vraies racontées chaque semaine à Riad Sattouf par une véritable écolière, Esther A. Chaque album comprend 52 histoires, pour les 52 semaines de l'année. Le projet de Riad Sattouf est de suivre la vie d'Esther de ses 10 ans jusqu'à ses 18 ans, au rythme d'un album par an.

Dans ce deuxième tome, Esther est en CM2. Elle raconte la naissance de son petit frère, les attentats, les garçons dont elle est amoureuse, les discussions sur Dieu avec sa meilleure amie, sa maîtresse naine, sa mère qui a grossi, son grand frère débile et son père ce héros... C'est l'année de ses 11 ans !

Mon avis

En entamant 2017, le lecteur peut vraiment dire que Riad Sattouf est devenu une star de l'édition française. Chacun des trois tomes de  son remarquable roman graphique en trois tomes, L'arabe du futur, publié entre 2014 et 2016, où il raconte sa prime jeunesse au moyen-orient (Libye puis Syrie), a atteint des niveaux stratosphériques de vente.

En 2015, comme si cela ne suffisait pas, son goût pour la psychologie des enfants et des adolescents l'a poussé à lancer en 2015 ce projet étonnant : chroniquer, sur le format d'une page chaque semaine, la vie d'une enfant de dix ans, l'objectif étant de dérouler cette chronique jusqu'à sa majorité !

Pour être au plus proche de la réalité, il a puisé la matière de sa BD dans les récits d'une jeune fille (dont il a gardé l'anonymat, bien entendu) qui lui  a confie, semaine après semaine, les réflexions que lui inspirent sa vie familiale, sa vie d'écolière, etc.

Les 50 premières pages de cette chronique, publiée semaine après semaine dans l'Obs, ont été réunies dans un premier tome, publié début 2016. Le résultat, très réussi, a rencontré un égal succès commercial.

Grâce à un découpage serré et une mise en page privilégiant le récit au dessin, Riad Sattouf racontait avec énormément d'humour la vie de cette petite fille, ses passions, ses joies, peines,  ses angoisses et les prémisses de ses premières amours.

*

15208550

*

L'entreprise s'est donc poursuivie, comme prévue, dans ce deuxième tome, alors que la "petite" Esther devenait "grande", du moins... selon elle.

Passage de l'enfance stricto sensu au statut de pré ado, le récit au jour le jour des réflexions d'Esther prend une dimension un brin plus sexuée (mais avec toute la fraîcheur naïve d'une fille de onze ans) et plus technophile (à cet âge, on se doit d'être connecté et au courant de toutes les nouveautés).

C'est fait avec son esprit habituel (on rit beaucoup) : un humour particulièrement "sympathique" car on sent chez lui beaucoup de tendresse et d'empathie pour ses personnages. Quant au dessin, il est toujours aussi simple et efficace (regardez quand Esther pleure, c'est graphiquement très original et expressif !).

Un seul reproche, à la marge : dans ces nouvelles planches, le récit de l'auteur prend parfois de telles proportions que le texte peut envahir de manière excessive les vignettes au détriment du dessin. Attention, pour l'avenir : ce n'est pas un roman, ni même un roman graphique, il faut garder une vraie place aux illustrations !

*

15158976

*

Dans une vie antérieure, chez Charlie, Riad Sattouf a déjà beaucoup travaillé sur la vie des ados (La vie secrète des jeunes - 3 tomes): cela augure bien de la suite de cette "performance" sur la durée. En 2017, Esther se rapproche encore de l'adolescence, le prochain tome ne manquera pas de piquant !

Fortement recommandé. Cette BD plaira aux adultes, mais on peut sans aucun problème l'offrir aussi à toutes les adolescentes !

Acheter sur Amazon

Du même auteur