Les cahiers d’Esther

Histoires de mes 10 ans

Riad Sattouf

Allary Editions

Partager sur :

Le pitch

Écrits d'après les histoires vraies d'Esther A.*, Les Cahiers d'Esther nous plongent dans le quotidien d'une fille de 10 ans qui nous parle de son école, ses amis, sa famille, ses idoles.

Que sont Tal, Kendji Girac ou bien les têtes brûlées ? Quels sont les critères de beauté que doivent avoir les garçons et les filles pour être populaires ? Comment fait-on quand on a des copines plus riches que soi ? Qu'est-ce que le petit pont massacreur ? Comment les attentats du 7 janvier ont-ils été vécus dans la classe d'Esther ? Comment faire quand on a peur d'avoir des gros seins ?

En cinquante-deux pages qui sont autant de saynètes sur un thème à chaque fois différent, Esther nous raconte sa vie et son époque. Ce qu'elle ne dit pas à ses parents, elle le raconte dans ce journal intime, tour à tour drôle et émouvant, tendre et cruel : un portrait de la jeunesse d'aujourd'hui et un miroir de notre société.

Mon avis

Riad Sattouf est subitement devenu un auteur de best seller en 2014, grâce à un remarquable roman graphique en trois tomes, L'arabe du futur, où il raconte sa prime jeunesse au moyen-orient (Libye puis Syrie).

Sa capacité à suivre et transcrire la "parole d'enfant" l'a sans doute poussé à lancer ce projet étonnant : chroniquer, chaque semaine, la vie d'une pré-ado, sur le format d'une planche par semaine, l'objectif étant de dérouler cette chronique jusqu'à sa majorité !

*

2-95-e5df8

*

Pour être au plus proche de la réalité, il puise la matière de sa BD dans les récits d'une jeune fille (dont il garde l'anonymat, bien entendu) qui lui confie, semaine après semaine, les réflexions que lui inspirent sa vie familiale, sa vie d'écolière, etc.

Les 50 premières pages de cette chronique, publiée chaque semaine dans le Nouvel Ob's (oups, pardon : l'Obs...), sont réunis dans ce premier tome. Le résultat est très, très réussi.

*

3-65-09856

*

Grâce à un découpage serré et une mise en page privilégiant le récit au dessin, Riad Sattouf raconte avec énormément d'humour la vie de cette petite fille, ses passions, ses joies, peines,  ses angoisses et les prémisses de ses premières amours.

*

sattouflescahiersdesther-4

*

C'est fait avec son esprit habituel (on rit beaucoup) : un humour particulièrement "sympathique" car on sent chez lui beaucoup de tendresse et d'empathie pour ses personnages. Quant au dessin, il est toujours aussi simple et efficace (regardez quand Esther pleure, c'est graphiquement très original et expressif !).

Fortement recommandé. Cette BD plaira les adultes, mais je pense qu'elle peut être aussi offerte à toutes les adolescentes !

Acheter sur Amazon

Du même auteur