Différentes saisons

Stephen King

Albin Michel

Partager sur :

Le pitch

King nous offre cette fois quatre histoires qui sont en fait des romans à part entière.

Un innocent condamné à perpétuité cherche à s'évader , un jeune garçon démasque un ancien nazi dans une petite ville de Californie , des gamins partent à la recherche d'un cadavre , un médecin raconte l'histoire d'une jeune femme célibataire et enceinte dans les années 30...

Rien de commun, en apparence, entre ces quatre thèmes. Mais derrière ces héros d'âges et de milieux très différents, c'est la société américaine que dissèque Stephen King.

Mon avis

C'est avec ce recueil de 4 nouvelles qui s'avèrent, avec plus de 700 pages, être en fait 4 courts romans, que le lecteur objectif réalise à quel point Stephen King est un grand écrivain. Si, si, j'insiste : un grand auteur.

Le niveau du livre, dans sa globalité, est formidable, mais deux nouvelles sur quatre sont de véritables chefs-d'oeuvre, deux nouvelles dans lesquelles il n'y a pas une once de fantastique.

La première nouvelle intitulé Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank, merveilleusement adaptée au cinéma sous le titre Les évadés, se déroule entièrement dans le milieu carcéral (milieu que Stephen King réutilisera avec La ligne verte).

La troisième, intitulé Le corps et adaptée au cinéma sous le titre Stand by me (également un grand film) explore avec de nombreuses variations le thème favori de l'auteur : l'enfance (voir, à ce propos, ma critique de son roman Ça). C'est une merveille de subtilité que je vous supplie instamment de découvrir.

Faite-moi confiance : si vous ne connaissez pas Stephen King : achetez ce gros pavé. Et si vous aimez déjà : précipitez vous dessus, c'est une de ses œuvres la plus accomplie !

Acheter sur Amazon

Du même auteur