L’envol des anges

Michael Connelly

Seuil

Partager sur :

Le pitch

Appelé en pleine nuit, l'inspecteur Harry Bosch est prié de se rendre au funiculaire de l'Angels Flight, où l'on a retrouvé deux cadavres, dont celui d'Howard Elias, avocat des droits civiques qui s'est fait une spécialité de traîner la police de Los Angeles devant la justice.

Ces procès lui ont valu une belle popularité chez les Noirs. C'est dire si l'enquête est explosive : les collègues d'Harry constituent des suspects idéaux et s'il commet la moindre erreur, c'est tout le quartier de South Central qui peut s'embraser à nouveau, comme après l'affaire Rodney King.

Pour ne rien arranger, sa femme, la belle Eleanor Wish, est en train de le quitter. Mais les ordres sont les ordres. Alors Harry Bosch obéit, et se heurte aussitôt aux premiers sabotages de son travail.

Mon avis

Si vous ne pouvez lire que deux livres de Michael Connelly, je vous conseille Le poète bien sûr, dont la renommée mondiale n'est plus à faire ; et sans doute L'envol des anges, nettement moins connu.

Si le rythme de la première partie du roman peut paraître un peu lent (mais c'est nécessaire), accrochez-vous, car l'intrigue, très réussie, atteint par moment le degré de complexité et d'intensité du Poète, et la toile de fond et l'ambiance sont ici bien supérieures.

Car c'est de "sa" ville, Los Angeles, dont parle Connelly dans quasiment tous ses livres, et il n'en a jamais mieux parlé que dans ce récit. Et L.A., ce n'est pas toujours une partie de plaisir : émeutes raciales (sujet que maîtrise parfaitement l'auteur, pour l'avoir traité brillamment quand il était journaliste), crimes, corruption, police dont certains éléments partent parfois à la dérive...

Tout cela est très noir et, comme Harry Bosch a quelques ennuis dans sa vie personnelle (comme d'habitude, mais en pire !), vous n'allez pas rigoler à chaque page. Mais qu'est-ce que c'est bien !!!

Plus que recommandé : indispensable !

Acheter sur Amazon

Du même auteur