Les arnaqueurs

Jim Thompson

Rivages noir

Partager sur :

Le pitch

Pour avoir voulu arnaquer un patron de bar, Roy reçoit un coup de batte au ventre. Malade, il ignore qu'il est atteint d'une hémorragie interne et ressasse son existence.

Roy a été élevé par sa mère, Lilly, une lionne n'aimant que l'argent et qui n'a jamais assumé son rôle. Parti tôt sans bagage, Roy a suivi la trace de Lilly qui lui a transmis son goût du lucre. Représentant pour la façade, il a accumulé un joli pécule après sept ans d'arnaques en tous genres.

Depuis un moment, il a une liaison avec Moira, une créature pulpeuse et trouble. Depuis que Lilly a débarqué chez lui, elle abuse d'emblée de son autorité maternelle.

Dès lors, la vie de Roy devient une suite de plongeons dans un enfer abyssal.

Mon avis

Dire que Jim Thompson est un des papes du roman noir, c'est quasiment un lieu commun. Par contre, une fois que vous avez lu ou relu Les arnaqueurs, c'est une évidence absolue.

J'avoue que ce nouveau contact, fait récemment, avec Thompson, a été pour moi une sacrée re-révélation. Je ne me rappelais pas les effets de la puissance du style de Thompson, qui vous colle par moment au mur tellement c'est bien écrit (par contre, j'ai noté des baisses de tension stylistique à plusieurs reprises au cours du roman, est-ce un problème de traduction ? Il faudrait vérifier dans la version originale).

235 pages de déroulé imparable qui vous donne l'impression de visionner un des grands polars noirs des années 50... en noir et blanc justement (pourtant, l'adaptation de Stephen Frears manque cruellement de noirceur, sans doute à cause de l'adaptation scénaristique de Donald Weastlake).

Thompson joue avec vos nerfs, vous laisse miroiter à plusieurs reprises une bonne surprise, une happy end... Tu parles ! La fin survient, brutale, elle vous foudroie de manière imparable, épouvantable... mais logique finalement.

Un récit à ne pas terminer juste avant d'éteindre la lumière, vous ne trouverez pas le sommeil de sitôt. Un roman qui m'a donné envie de me replonger dans le reste de l'oeuvre de Thompson.

Recommandé, pour les amateurs de petit noir très, très serré !

Acheter sur Amazon

Du même auteur