[Idées lecture] Les meilleurs albums pour les enfants

Posté le 25 janvier 2020, par letournepage, dans Le coin cadeau

[Idées lecture] Les meilleurs albums pour les enfants

 

Le problème des bébés, c’est qu’ils ne savent pas lire.

De manière générale, on peut même dire qu’en dessous de 5/6 ans, il n’y a pas grand chose à espérer des enfants en matière d’autonomie pour la lecture.

Et même après le passage en CP, combien sont-ils à faire semblant pendant des années de ne pas comprendre les histoires qu’on leur met sous le nez pour avoir la paix cinq minutes ?…

Des flemmards, vous dis-je !

Et pourtant, ce sont bien durant les toutes premières années de l’existence que se forme le goût pour la lecture, ce sel de la vie !

Alors, il n’y a pas à tortiller : que vous soyez père, mère, grand-parent, frère, sœur d’un p’tit bout, il va bien falloir vous dévouer.

Placer l’enfant sur vos genoux ou approcher une chaise du lit où il vous attend, ouvrir un album pour lui raconter une histoire, pour lui lire le texte qui y est écrit puis, plus tard, pour l’aider à déchiffrer.

Pour qu’un jour, enfin, il prenne plaisir à s’asseoir tout seul et à plonger, autonome, dans le merveilleux, le fantastique univers d’un livre.

Alors, vous saurez que vous avez gagné et que le lecteur qu’il est devenu apprendra, de la même manière, à lire à ses propres enfants !

Mais pour effectuer tout ce cheminement, encore faut-il avoir la matière à enchantement : les albums pour enfants sont innombrables et pourtant, souvent que de laideur, de mauvais goût, de pédagogie douteuse !

La mission du Tourne Page, c’est donc de vous aider à faire le tri dans cette offre pléthorique et de vous indiquer quelques dizaines d’albums magiques, étonnants, drôles, intelligents.

Des classiques et des nouveautés. Pour tous les âges.

Pour simplifier la présentation, j’ai distribué ces albums en deux catégories :

Ceux pour – en gros – les enfants de 0 à 5 ans,  lorsqu’ils ne savent pas encore lire.

Et ceux pour les 6 à 10 ans… et plus si affinité, car il n’est pas interdit de se plonger dedans quand on est adulte : je peux vous garantir que je ne m’en prive pas !

*

Les premiers livres de la vie : la magie de la lecture !*

– Cliquez sur la couverture du livre pour accéder à la page Amazon afin de l’acquérir,

ou sur le lien « Lire la suite » pour accéder à la critique complète du livre  –

Rappel : le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur permet au Tourne Page de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifiés sur le site.


♦ Les albums pour ceux qui ne savent pas lire (0 à 5 ans) ♦


Un jour je serai Pompier

Un jour, je serai pompier – Quentin Gréban

Editions Mijade – 12.00 €

Le pitch : Pas de doute, quand Oscar sera grand, il sera pompier.

S’il a encore bien des choses à apprendre, il ne manque pas de courage, d’énergie et d’humour !

Pas de doute, quand Oscar sera grand, il sera pompier. S'il a encore bien des choses à apprendre, il ne manque pas de courage, d'énergie et d'humour !

Mon avis : Dessiner des ours mignons, adorables, aussi attendrissants que le moindre petit chat sur internet, c’est quasiment à la portée de tous les illustrateurs de livres pour enfants. La preuve ? On ne voit que ça, dans les librairies !

Mais intégrer un ourson et toute une ménagerie d’animaux absolument craquants, dans une histoire pleine de fraîcheur, bourrées d’illustrations aux couleurs pastels d’une tendresse parfaite (oui, monsieur, madame, une couleur peut être tendre, jetez juste un coup d’œil au-dessus ou au-dessus pour le vérifier !), ce n’est pas donné à tout le monde.

Un jour je serai pompier

⇒ Lire la suite


Il y a un dragon dans ce livre

Il y a un dragon dans ce livre – Tom Fletcher

Editions Milan – 32 pages – 10.90 €

Le pitch : Il y a un dragon dans ce livre ! En éternuant, il a allumé une flamme dans une page. Vite, il faut l’aider à l’éteindre !

Cet ouvrage interactif et plein d’humour invite l’enfant à interagir avec lui à chaque page.

*

Mon avis : Les livres bourrés de dragons, il y en a des tonnes.

Les amateurs de fantasy mentionneront immédiatement les deux grandes séries L’apprenti assassin et – bien évidemment – Game of thrones.

Cependant, tous les dragons ne sont pas d’énormes machins volants revêtus d’écailles ignifugées cherchant à mettre en brochettes (grillées) tous les humains à portée de flammes.

*

l y a un dragon dans ce livre

*

La preuve ? L’adorable livre créé par Tom Fletcher pour petits bouts publié par les éditions Milan que vous avez sous les yeux. Numériquement sous les yeux.

Vous avez vu les couleurs de la couverture ? Que du tendre, du pastel, du bleu layette.

*

l y a un dragon dans ce livre

*

Eh oui, ce  livre au format (presque) carré est destiné aux plus petits, ceux qui sont pas encore en phase d’apprentissage de la lecture.

⇒ Lire la suite


Elmer, Walter, Rose et les Autres

Elmer, Walter, Rose et les Autres

5 aventures de l’éléphant bariolé – David Mc Kee

Editions Kaléidoscope – 152 pages – 14.90 €

Le pitch : Cinq aventures du plus célèbre des éléphants enfin réunies dans une grande anthologie : Elmer, Elmer et Walter, Elmer et le nounours perdu, Elmer et les hippopotames, Elmer et Rose.

À mettre entre toutes les mains ! A partir de 3 ans.

*

Mon avis : Ce bon vieux Elmer… !

Pardon ? Vous n’avez pas été présenté, vous ne connaissez pas Elmer, l’éléphant aux couleurs multicolores ?

C’est une erreur, une plaisanterie, si vous êtes né après 1980, enfant, vous avez forcément écouté ses aventures, et si vous êtes né avant, vous les avez forcément racontées à vos enfants, petits-enfants !

Toujours pas ?

Voyons… Elmer, l’éléphant qui ressemble à ça :

*

Elmer

*

Alors, ça y est ? Les souvenirs de votre petite enfance remontent ? Parfait !

Alors, comme si des millions de gamins de par le monde, Elmer vous a fait rire, et parfois un peu pleurer, avec ses histoires où la morale (être différent, c’est parfois une force et une chance, et être tolérant envers ceux qui sont différents, c’en est une autre) joue un rôle important et vous fait grandir, vous serez forcément ravi de découvrir cette édition d’octobre 2016 dans laquelle l’éditeur a eu la bonne idée de regrouper cinq des histoires les plus connues d’Elmer.

*

Elmer

*

Que vous soyez petit, ou grand, allez jeter un long coup d’œil dans cet épais volume.

⇒ Lire la suite


51u3dfoitbl-_sy426_bo1204203200_

Michka – Marie Colmont

Editions Flammarion – 24 pages – 10.50 €

Le pitch : Petit ours en peluche d’une enfant trop gâtée, Michka a choisi la liberté. Il se retrouve dans la neige et dans le froid, bien décidé à ne plus jamais être un jouet maltraité.

Michka

Il découvre alors les grands bois, les roitelets farceurs, la faim, le miel, les oies sauvages qui parlent de Noël…

*

Mon avis : Ce conte pour (petits) enfants est un classique absolu, paru pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les dessins sont tout simples, les couleurs pastels et vous pouvez commencer à raconter l’histoire à vos enfants dès qu’ils ont 2/3 ans.

Michka

Dessins et histoire restituent la magie de Noël jusqu’à la fin, célèbre, qui ne pourra vous empêcher de verser une larme d’émotion (si ! si ! c’est garanti, quel que soit votre âge et la dureté de votre coeur !).

Michka

*

Absolument indispensable dans la bibliothèque idéale d’un enfant.


Pourquoi, moi, j'ai jamais de câlins ?

Pourquoi, moi, j’ai jamais de câlins ? – C. Jolibois & M. Barcilon

Editions Kaléidoscope – 26 pages – 13.50 €

Le pitch : Picot sait ce qu’il veut. Et ce qu’il veut, c’est des câlins ! Mais personne n’est disposé à lui en faire.

Heureusement, la tendresse peut s’exprimer de bien des manières…

*

Pourquoi, moi, j'ai jamais de câlins ?

*

Mon avis : Il n’est pas mignon, le petit hérisson ? Trop cute !

Impossible, avec une couverture et un titre pareil, de ne pas feuilleter l’album au format presque carré et aux tonalités tarte au citron !

Une petite histoire toute simple, pour les tout petits, ceux qui se sentiront concernés par cette quête de Picot (le bien nommé) pour un peu de tendresse.

Quoique… moi aussi, je me suis senti bien concerné par la tristesse de ce pauvre petit qui, d’un interlocuteur à l’autre, se fait plutôt méchamment rejeter.

*

Pourquoi, moi, j'ai jamais de câlins ?

*

Dur, dur d’être un hérisson en quête de câlins !

⇒ Lire la suite


La sorcière Camomille

La sorcière Camomille – Œuvres complètes

Enric Larreula & Roger Capdevilla

Editions du sorcier – 320 pages – 20.00 €

Le pitch : Voici regroupées les dix aventures pleines d’humour de la célèbre sorcière Camomille, une autobiographie complète totalement immodeste et infiniment drôle.

*

Mon avis : Comment initier ses enfants à la lecture en riant ? Voilà la solution idéale : en découvrant les aventures de la sorcière Camomille !

L’intégrale de la sorcière Camomille est idéale pour raconter des histoires avant de les coucher, dès 3 ans, sans jamais se faire peur, et ils seront très fiers, un peu plus tard, dans faire leur première lecture autonome, dès 6 ans.

*

La sorcière camomille Oeuvres completes

*

Un peu de texte, beaucoup d’illustrations superbes, à la fois cartoonesques et poétiques, à l’aquarelle.

⇒ Lire la suite


Bébé Canard et les méchantes lunettes

Bébé canard et les méchantes lunettes – Amy Hest & Jill Barton

Editions Kaléidoscope – 32 pages – 5.20 €

Le pitch : Bébé Canard déteste ses nouvelles lunettes : il ne reconnaît plus son visage dans le miroir et ose à peine marcher, tant il a peur de les faire tomber.

Monsieur et madame Canard sont un peu dépassés. Mais, grâce au ciel, Bébé Canard a un Grand-papa qui sait résoudre les problèmes les plus délicats.

*

Mon avis : Parfois, dans les grandes œuvres littéraires, tout est dans le titre; c’est le cas de Bébé Canard et les méchantes lunettes

Non, je plaisante ! Mais à peine…

Vous l’avez deviné : Bébé Canard (faisons court !) est une histoire pour les tous petits, une fable à leur raconter le jour où, pour la première fois, ils sont obligés de porter des lunettes, lunettes qui tiennent à peine sur leur nez (qui est alors tout petit), et qu’ils le vivent très mal.

*

Bébé canard et les méchantes lunettes

*

Une histoire avec une leçon de vie, toute simple :

non, les lunettes, ce n’est pas laid,

non, ce n’est pas une manière ridicule de se distinguer des autres et

non, ce n’est pas un handicap quotidien pour sauter, courir, jouer !…

*

Bébé Canard et les méchantes lunettes

*

→ Lire la suite


51blqvw7cwl-_sx360_bo1204203200_

Les bonshommes de neige sont éternels – Thierry Dedieu

Seuil Jeunesse – 18 €

Le pitchA l’arrivée du printemps, l’inquiétude de l’écureuil, de la chouette, du hérisson et du lapin grandit pour leur ami le bonhomme de neige. Que va-t-il devenir une fois la neige fondue ?

Les quatre amis vont découvrir que, malgré les apparences, le bonhomme de neige n’a pas disparu. Le cycle naturel de l’eau l’a transformé et entraîné dans de merveilleuses aventures entre la mer et le ciel. Après le grand succès d’A la recherche du Père Noël (Seuil Jeunesse, 2015), Thierry Dedieu nous offre un nouvel album de Noël.

*

Mon avis : J’ai toujours eu un penchant particulier pour les livres destinés aux tout petits qui, au delà du récit lui-même et des illustrations, parviennent à délivrer un message pédagogique simple et compréhensible aux enfants sans que cela soit à aucun moment le moins pesant.

C’est la principale raison pour laquelle j’ai adoré Les bonshommes de neige sont éternels, un album très grand format (36*27), qui, sous couvert de suivre l’enquête que mènent les animaux de la forêt suite à la disparition soudaine, aux beaux jours, de leur ami le bonhomme de neige, explique de façon lumineuse le cycle de l’eau.

*

→ Lire la suite


Maman ours

Maman Ours – Ryan T. Higgins

Albin Michel jeunesse – 36 pages – 12.00 €

Le pitch : Michel est un ours solitaire et grincheux. Il n’aime qu’une chose : les oeufs. Mimosa, au plat, à la coque, en cocotte… pour réaliser ses recettes, il vole sans scrupules dans les nids des alentours.

Mais un jour, alors que Michel fait bouillir son larcin, stupeur : les oeufs éclosent ! Quatre oisillons en sortent, persuadés que Michel est leur maman.

Désemparé, l’ours tente de se débarrasser des oisons collants en leur apprenant à migrer, mais il a beau rugir, menacer, rien n’y fait.

Et malgré lui, il s’habitue à cette nouvelle compagnie…

*

Mon avis : Le top du top, le must du must en matière de littérature pour la prime jeunesse, se sont les livres à double lecture.

Lecture niveau 1 : mignon, attendrissant, drôle et excitant, pour les petits.

Lecture niveau 2 : formellement beau et hilarant, au second degré, pour les parents.

*

IMG_4987

*

Quant un adulte tombe sur un livre de ce type, il ne peut être que ravi, car il sait qu’il va pouvoir le raconter à un enfant, assis sur ses genoux, et qu’ils vont tous deux profiter de la lecture, chacun à son niveau de compréhension.

*

Maman ours

*

Ces livres là sont rares. Je suis d’autant ravi quand j’en trouve un, et Maman Ours (dont le titre original anglais est beaucoup plus réussi : Mother Bruce) en est un exemplaire parfait.

Les dessins sont à la fois magnifiques d’un point de vue esthétique et à croquer (so cute !).

*

Maman ours

⇒ Lire la suite


Le chevalier de ventre-à-terre

Le chevalier de ventre-à-terre – Gilles Bachelet

Seuil jeunesse – 36 pages – 15.00 €

Le pitch : Aujourd’hui c’est le grand jour. Le chevalier de Ventre-à-Terre doit se rendre au combat contre son rival Corne-Molle. Mais avant de partir, cet escargot bien pressé doit régler quelques détails.

Oh, trois fois rien ! Prendre son petit déjeuner, mettre à jour sa page Facebook, embrasser sa femme et ses enfants, délivrer une princesse, faire une petite partie d’échecs…

Arrivé sur le champ de bataille, c’est l’heure de déjeuner. Il est décidé que l’on reprendra le combat après un bon repas et une sieste réparatrice, mais le temps manque et on n’aime pas bâcler.

Le rendez-vous est donc fixé au lendemain, histoire de faire les choses comme il faut. Le chevalier de Ventre-à-Terre rentre alors chez lui, pour revenir le jour suivant…

*

Mon avis : Grâce à d’infimes indices disposées sur la couverture, vous avez déjà deviné que Le chevalier ventre-à-terre est un escargot.

Mais attention : un escargot noble !

Un seigneur à la coquille en colimaçon qui, chaque jour, ne rêve que d’une chose : aller en découdre avec le seigneur voisin.

Et chaque matin que fait l’existence, il se lève pour aller défourailler avec ce pleutre malfaisant.

*

Le chevalier ventre-à-terre

*

Seulement, le sieur gastéropode a de nombreuses activités : une femme aimante, des enfants, des hobbies, des distractions…

Tout concourt à retarder la mise en route vers le champ de bataille et, même quand il est enfin parti, le chemin est parsemé d’obstacles, autant de freins à sa progression…

⇒ Lire la suite


Le bain de Berk

Le bain de Berk – Julien Béziat

L’école des loisirs –   – 13.50 €

Le pitch :L’autre jour un truc terrible est arrivé dans mon bain. C est Berk, mon doudou, qui me l’a raconté.

J’ai posé Berk sur le bord de la baignoire et je suis allé dans ma chambre, le temps que l’eau finisse de couler. Le problème, c’est qu il a glissé, et PLOUF !

« Berk se noie ! » a crié Trouillette ma tortue. Drago, Poulp et Aspiro étaient prêts à tout pour l aider mais qu est-ce que le doudou-chouchou essayait de leur dire avec la bouche remplie d eau ?

*

Mon avis : Berk, c’est un canard.

Enfin… un doudou canard, pas un vrai.

Un canard qui n’a pas l’air très à l’aise dans l’eau, quand il tombe dans une baignoire, il y a de fortes chances pour que cela soit un doudou…

Canard en perdition…. va-t-il se noyer ?

C’est l’insupportable suspens que le – très – jeune lecteur (l’ouvrage est surtout destiné aux enfants qui ne savent pas encore lire) va devoir affronter.

*

Le bain de Berk

*

Un peu de frissons, habilement amené par Julien Béziat sur des graphismes très colorés et un peu arty.

⇒ Lire la suite


Tu ne dors pas, petit ours ?

Tu ne dors pas, petit ours ? – Martin Waddell & Barbara Firth

L’école des loisirs – 30 pages – 9.50 €

Le pitch : Petit Ours ne parvient pas à s’endormir. Il a peur du noir.

Grand Ours lui apporte une petite lanterne, puis une plus grande, puis une plus grande encore. Mais Petit Ours ne s’endort toujours pas : il a peur de la nuit qui pénètre dans la grotte.

Alors, Grand Ours a une idée : il prend Petit Ours par la patte et l’emmène dehors…

*

Mon avis : Pour des raisons qu’il est parfois difficile à évaluer, certains livres ou albums pour enfants (les tous petits) restent.

Au milieu de la quantité industrielle de nouveaux livres (souvent d’excellentes qualités)qui, chaque année, encombrent les tables des libraires, ces albums restent, immuables.

*

tu ne dors pas petit ours

*

Parce que le thème de l’histoire est indémodable, sans doute.

Sans doute aussi parce que le traitement du thème cadre parfaitement avec ce qui est accessible, compréhensible aux tous-petits, sans doute aussi.

Et parce que les graphismes ont la douceur et la chaleur de l’enfance, également.

Tu ne dors pas, petit ours ? fait partie de ces livres indémodables.

Trente ans qu’il se vend, et qu’il est lu, par des générations de petits et de parents attentifs. Probablement parce qu’il réunit les trois conditions évoquées plus haut.

Un thème universel : la difficulté pour un tout petit de s’endormir… à cause de sa peur du noir.

⇒ Lire la suite


Vive la glisse !

Vive la glisse ! – Geneviève Hurlet & Loïc Jouannigot

Milan – 32 pages – 11.00 €

Le pitch : Les cinq petits Passiflore passent leurs vacances d’hiver à la montagne. Patin, luge, ski, raquettes : vive la glisse !

Et pourquoi ne pas partir pour une course folle en traîneau, tiré par Grognard le chien ?

Mais attention, l’excitante aventure pourrait vite tourner au cauchemar…

*

Mon avis : Vive la glisse ! Est-ce à dire que la famille Passiflore part à la montagne, aux sports d’hiver ?

Eh bien oui, même les lapins ont le droit de faire du ski !

*

Vive la glisse !

*

Une nouvelle histoire de nos lapins préférés, qui permet à Loïc Jouannigot de composer des tableaux d’une beauté incroyable fourmillant de détails (la double page dans le chalet, par exemple) sur une histoire toujours aussi drôle de Geneviève Huriet.

*

Vive la glisse !

*

Un vrai plaisir pour les yeux et pour le cœur, un cadeau parfait à glisser sous le sapin, à l’heure où le froid givre le bout du nez des p’tits lecteurs !


Ce livre est rempli de monstres

Ce livre est rempli de monstres – Guido van Genechten

Mijade éditions – 32 pages – 18.00 €

Le pitch : Attention! Ce livre est rempli de monstres. Ils sont petits, dégoûtants et horriblement terrifiants…

On cherche un courageux lecteur pour les affronter !

Un livre monstrueux, pour les amoureux des petites et des grosses bébêtes…

Frissons garantis – Mauviettes s’abstenir ! POP-UP en dernière page et diplôme pour les lecteurs téméraires.

*

Mon avis : Vous avez remarqué comme les petits enfants aiment se faire peur ?

Lire à un petit un conte traditionnel dans lequel se balade une bête maléfique va le faire frissonner de peur… et de plaisir !

Un psychanalyste vous expliquerait mieux que moi par quel processus doit passer un enfant pour se confronter avec le danger et la notion de mort…

Quoiqu’il en soit, voilà un livre pour enfants qui aborde une très grande intelligence le sujet, puisque son propos est d’amener son jeune lecteur à défier ses peurs successives anticipées… tout en rigolant comme un (petit) bossu !

*

Ce livre est rempli de monstres

*

Dès la couverture aux couleurs vives où s’affiche un individu poilu particulièrement moche, le programme  est clairement annoncé : Ce livre est rempli de monstres.

Et il l’est.

⇒ Lire la suite


♦ Les albums pour les jeunes lecteurs (6 à 10 ans) ♦


Xox et Oxo

Xox et Oxo – Gilles Bachelet

Seuil jeunesse – 36 pages – 15.00 €

Le pitch : XOX et OXO sont deux extraterrestres inséparables. Ils vivent seuls sur une planète lointaine où ils s’ennuient ferme. Le seul moment d’émerveillement, dans la journée de XOX et OXO, c’est lorsque la télévision capte quelques images d’une autre planète. Bien qu’incompréhensibles, ces images (terrestres, on l’aura deviné) les fascinent.

Et puis un jour, leur vient une idée. XOX et OXO décident de recréer les objets qu’ils voient à la télévision. Rapidement, cela devient même une véritable passion ! Ils ne trouveront en aucun cas l’utilité de ces objets, ce qui ne les empêchera pas de continuer à les reproduire et de s’amuser follement !

Un passe-temps délirant qui va être l’occasion pour le lecteur de porter un nouveau regard sur les objets qui l’entourent et sa façon de les utiliser !

*

Xox et Oxo

*

Mon avisGilles Bachelet est un sacré rigolo : il suffit de regarder son visage, son regard malicieux et les rides d’expression typiques de ceux qui ont passé une bonne partie de leur vie à rire et sourire…

Et ses histoires sont à la hauteur de son expression : bourrées de gags, de non sens, de l’humour toujours gentil, même s’il est parfois incisif.

Gilles Bachelet est également un des meilleurs illustrateurs de livre pour enfants : une technique impressionnante, irréprochables, avec un dessin crayonné restituant énormément de relief.

Xox et Oxo

Ses sujets de prédilection ?

Les animaux : chiens, lapins, éléphants, escargots… des animaux hyper réalistes, mais avec un je-ne-sais quoi d’anthropomorphisme qui les rend terriblement expressifs.

Quant à ses qualités de coloriste… c’est un bonheur de détailler ses illustrations qui éclatent de couleurs vives dans le moindre détail du dessin.

⇒ Lire la suite


Anya et tigre blanc

Anya et Tigre Blanc – Frédéric Bernard & François Roca

Albin Michel jeunesse – 40 pages – 19.00 €

Le pitch : Dans un pays enneigé, où règne un roi dur et injuste, sévit une terrible malédiction qui frappe les enfants nés la même année que l’unique héritier. Les uns après les autres, année après année, les enfants disparaissent… et on n’entend plus jamais parler d’eux.

Anya fait partie de cette génération perdue. Privée de son frère jumeau, enlevé bébé, la jeune fille grandit en compagnie de son tigre blanc, la rage au cœur. Menacée, elle est bien décidée à affronter le danger lorsque celui-ci se présentera. Un jour, enfin…

Il sera question d’une sorcière aux yeux blancs qui crache le feu, d’une prémonition qui scelle les destins, d’une évasion et d’une révolte menée par une armée d’animaux sauvages…

*

Mon avis : Comme souvent, les livres pour enfants attirent l’œil du chaland grâce à leur format et leur couverture.

Pour Anya et tigre blanc, la rencontre entre le chaland (votre serviteur) et le livre s’est fait au salon du livre, sur le stand Albin Michel jeunesse.

*

 Anya et tigre blanc

*

Le livre se trouvait juste à côté du magnifique album Fils de dragons, dont j’ai déjà parlé ici.

Difficile de ne pas le remarquer : même format immense (36*29 cm), même couverture splendide.

*

Anya et tigre blanc

*

Une fois ouvert, impossible de ne pas feuilleter l’album, tant chaque page, ou chaque double page, propose une illustration sublime.

Un sublime classique, magnifiant le blanc et le bleu.

⇒ Lire la suite


L'ombre d'un nuage

L’ombre d’un nuage – Nicolas Poupon

Editions Sarbacane – 132 pages – 18.00 €

Le pitch : « Il faisait très, très, très chaud cet été-là. Le soleil semblait prêt à tout manger et les nuages avaient disparu. Quand Carlos est arrivé en courant pour nous dire qu’il en avait vu un, on s’est dit que ce serait notre nuage, celui qui nous ferait de l’ombre où on veut, quand on veut. De l’ombre rien que pour nous ! Et on est partis pour le capturer, Carlos, Meredith, Prosper, Pedro, Coin-Coin et moi. Il faisait toujours aussi chaud, mais maintenant, c’était de l’aventure !  »

Ils sont six. Cinq gars une fille, partis en expédition pour capturer un nuage et enfin, faire tomber la pluie sur leur pays brûlé par la canicule.

**

L'ombre d'un nuage

*

Mon avis : Le pitch est suffisamment explicite pour que je ne m’attarde pas à l’excès sur l’histoire.

Sachez simplement que cette longue histoire (il y a près de 140 pages !) est, parmi les multiples publications de ces derniers temps, le livre pour la jeunesse le plus proche d’une « vraie » bande dessinée.

Une histoire de canicule que Nicolas Poupon nous fait parfaitement ressentir.

Avec un vrai sens de l’humour, mais un humour tendre qui parlera immédiatement aux enfants de tous âges (les grands peuvent lire eux-même le texte, très développé, et on peut le lire aux plus petits) – le jeune auteur déroule un récit plein de sous-textes sur la morale, l’amitié, la vie, sans que jamais cela ne tombe dans un didactisme voyant.

*

L'ombre d'un nuage

*

Quand aux illustrations, elles sont tout simplement charmantes, avec un dessin très « BD belge » et des couleurs pétantes, acidulées, que j’ai adorées.

⇒ Lire la suite


Le train fantôme

Le train fantôme – Didier Levy & Pierre Vaquez

Editions Sarbacane – 29 pages – 17.50 €

Le pitch : Jonas, le grand frère chéri de Lina, a disparu…

Du haut de ses 8 ans, la fillette courageuse part à sa recherche… et ce ne sont pas quelques monstres et squelettes qui vont l’arrêter !

*

Mon avis : Un livre destiné aux enfants qui fait peur, un peu vraiment peur ?

Et qui, sans la moindre mièvrerie, repose sur une histoire intelligente, porteuse discrète d’un message positif sur la vie ?

Impossible à trouver ?

Eh bien si : voilà, devant vos yeux ébahis, le mouton à cinq pattes (un monstre, quoi !).

*

Le train fantôme

*

Didier Levy (au stylo) et Pierre Vaquez (à la plume) m’avaient déjà étonné, en 2018, avec le très beau et très intelligent Aspergus et moi, qui avait reçu le Prix Landerneau.

Quand je parle de plume, pour Pierre Vaquez, c’est une manière un peu simplifiée d’expliquer les choses.

*

Le train fantôme

*

C’est en fait le seul illustrateur pour enfants à travailler entièrement en « taille-douce », cette technique qui consiste à encrer des plaques de cuivre préalablement gravées, puis à les « imprimer » sur du papier.

⇒ Lire la suite


Le fantastique catalogue des dragons et autres créatures

Le fantastique catalogue des dragons et autres créatures

L. Kubler & E. Friess

Editions Margot – 64 pages – 19.90 €

Le pitch : Une princesse est retenue prisonnière par un féroce dragon, dans un lugubre donjon au coeur de… Attendez… vous avez dit FÉROCE ? Il y a erreur ! Car au lieu d’être tout bêtement terrifiant, ce dragon-là passe ses journées à jouer de la harpe…

À bout de nerfs, la malheureuse captive décide un matin d’écrire au Cercle chevaleresque de la Table Ronde pour se plaindre de ce mauvais traitement. En réponse, elle reçoit un catalogue de dragons (et autres créatures) afin de choisir un remplaçant à son horripilant gardien.

Cet ouvrage prend donc la forme d’un catalogue présentant 25 portraits de dragons et autres créatures ébouriffantes ! Un univers fantastique et décalé où vous ferez de drôles de rencontres…

*

*

Mon avis : J’adore les dragons.

Je sais, c’est mon côté gamin, ce n’est plus de mon âge, mais j’adore les dragons.

Alors, vous imaginez bien avec quelle délectation je me suis jeté sur cet album géant (38*27 cm !) lorsqu’il est passé à ma portée…

Mais si la superbe couverture était à elle seule un appel à la dragonite aiguë, je n’ai pas été déçu un instant par le contenu.

On commence par un chapitre « Mieux les comprendre : trucs et astuces ».

Une poignée de pages où, avec énormément d’humour, Laurence Kubler s’attache à expliquer  à ses jeunes lecteurs quels accessoires peuvent les aider à fréquenter les créatures fantastiques de tout poil (ou écaille) !

*

*

⇒ Lire la suite


Menace verte

Menace verte – Peter Brown & Aaron Reynolds

Le genévrier – 48 pages – 16.00 €

Le pitch : Jasper le Lapin avait besoin de nouvelles culottes. Ce mercredi-là, sa mère l’emmena dans un grand magasin où elle prit trois paquets de «Tout Blanc». Mais alors qu’ils se dirigeaient vers les caisses, Jasper les remarqua…

Fort du succès de Menace orange, Caldecott Honor puis couronné Prix Livrentête 2016 par les Bibliothèques pour Tous, le tandem Reynolds / Brown récidive avec cette suite des aventures de Jasper le Lapin.

*

Mon avis : Attention, OVNI littéraire !

Un récit d’horreur pour les touts petits, même si c’est pour rire, ce n’est pas courant !

Attendez ! Ne fuyez pas !

Ce n’est pas un Massacre à la tronçonneuse pour les mini-bouts que je vous propose de feuilleter avec moi, mais juste une histoire fondamentalement originale, qui risque de faire franchement rigoler le little lecteur avec qui vous le découvrirez.

*

Menace verte

*

Car quand on a une demi-douzaine d’années, rien n’est plus drôle qu’un récit qui intrigue tout en filant un peu la frousse, surtout quand il est porté par des illustrations au second degré que même les plus innocents ne pourront pas manquer de relever.

⇒ Lire la suite


Chaussette

Chaussette – Loïc Clément & Anne Montel

Delcourt jeunesse – 32 pages – 10.95 €

Le pitch : Chaussette et son chien Dagobert sont inséparables. Merlin, leur petit voisin, les connaît bien et les observe arpenter chaque jour la petite ville suivant un parcours bien établi.

Pourtant, ce matin-là, quelque chose ne tourne pas rond. Chaussette est seule et se comporte étrangement.

Pour tirer cette histoire au clair, Merlin va la suivre discrètement…

*

Mon avis : Chaussette est un album pour les enfants, mais ce n’est pas juste un album illustré classique destiné aux plus jeunes (je vais dire… de six à dix ans), ni tout à fait une BD.

Une histoire en 32 planches, chacune d’entre elle étant composée de quelques cases… qui n’en sont pas, puisqu’elles ne sont pas délimitées.

Tiens : autant vous montrer un exemple :

Chaussette*

Vous voyez mieux ? Parfois, il y a trois images, parfois deux, voir même une seule.

Allez : on pourrait parler d’un roman graphique pour enfants, format très peu courant.

La narration est effectuée par un petit garçon, voisin d’une vieille dame qu’il appelle Chaussette… parce que quand il était petit, il n’arrivait pas à prononcer son vrai prénom. Josette.

La vieille dame vit avec un chien; elle a une vie très, très réglée et notre ami, curieux, s’amuse à l’espionner au cours de ses promenades calibrées.

Jusqu’au jour où Chaussette sort sans son chien, et se comporte de manière très, très étrange, au grand dame du petit curieux.

Quel secret cache ce changement…

Chaussette

⇒ Lire la suite


Armstrong

Armstrong – L’extraordinaire voyage d’une souris sur la lune

Torben Kuhlmann

Editions NordSud – 17.00 €

Le pitch : Amérique, 1950… une petite souris passionnée et curieuse observe la lune à travers son télescope. La lune est-elle vraiment un fromage, comme on le prétend? Elle décide de tirer cette affaire au clair, une fois pour toutes. Inspirée par une souris pionnière qui a traversé l’Atlantique (voir le précédent livre, Lindbergh), cette souris décide qu’elle sera la première à poser ses petites pattes sur la lune.

Dans cette seconde aventure d’une petite souris, Torben Kuhlmann confirme son art d’illustrateur et de conteur.

« Probablement l’un des albums les plus fascinants visuellement cette année » Huffington Post, à propos de Lindbergh (traduit en 22 langues)

*

Mon avis : Il est extrêmement rare que le contenu d’un livre pour enfant possède en lui-même un contenu assez riche – tant au niveau de l’histoire que du graphisme – pour intéresser, interpeller même, un adulte.

C’est pourtant le cas avec Armstrong, un véritable petit bijou que je vous invite tous – que vous mesuriez 80 cm ou 1 m 80 !- à découvrir.

*

Armstrong

*

Dans un livre dense, épais pour un livre pour enfant, l’auteur déploie une histoire aussi astucieuse que belle, celle d’une souris qui a décidé à conquérir la lune, près de dix ans avant la mission Apollo.

Comment, vous ne saviez pas qu’une souris à posé une patte sur la lune en 1959 ? Normal : tout le monde nous l’a caché !

*

  Armstrong

*

⇒ Lire la suite


Le livre extraordinaire des créatures fantastiques

Le livre extraordinaire des créatures fantastiques – Val Walerczuk

Little Urban – 80 pages – 22.00 €

Le pitch  : Et si on regardait ce dragon de plus près ? Quel est le pouvoir de la gorgone ? Comment attraper une licorne ? D’où vient le nom du Kraken ? Pourquoi les elfes ont-ils des oreilles pointues ? Comment se protéger d’un basilic en pleine nature ?

Toutes les réponses à ces questions sont à découvrir dans ce livre, en images et en grand format. Avec une grande attention apportée aux origines et aux caractéristiques physiques et magiques, chaque créature fantastique est représentée sous la forme d’un dessin spectaculaire. Pour chacune d’entre elles, sept à huit informations-clés répertoriées permettent de découvrir des anecdotes incroyables. Un encadré spécifique présente la légende ou le mythe auquel la créature se rapporte pour en apprendre encore un peu plus.

*

Mon avis : Si l’enfant qui se trouve près de vous (vous en avez forcement un à portée de main, qui traîne dans le coin !) est un adepte des animaux fantastiques, du merveilleux et des histoires extraordinaires… c’est qu’il s’agit bien d’un enfant ! Quoi de plus constitutif à l’état d’enfance, en effet, que ce goût de l’étrange et du bizarre ?

Si vous avez donc un enfant entre 6 et 12 ans à portée de câlin, c’est bien ce magnifique livre extraordinaire des créatures fantastiques qu’il faut lui offrir (anniversaire, Noël, les occasions ne manquent pas) pour étancher sa soif d’émerveillement.

Un album véritablement géant.

*

Le livre extraordinaire des animaux fantastiques

*

Géant par la taille, puisque ses dimensions sont tout simplement exceptionnelles (38*28 cm). Une fois ouvert, les doubles pages richement illustrées constituent de véritables petits posters.

Géant, ensuite, par la qualité des illustrations. Val Walerczuk (allez : appelons-le par simplicité  Double V…) est un graphiste au talent impressionnant, et ce n’est pas son coup d’essai car la collection dont fait partie cet album comporte quatre autres volumes.

*

Le livre extraordinaire des animaux fantastiques

⇒ Lire la suite


Santas Claus

Santa Claus – Michael G.Ploog

Delcourt – 88 pages – 35 €*

Le pitch : Il y a bien longtemps… Ark le bûcheron trouve un nouveau-né abandonné qu’il confie à la reine des Nymphes..

Une fois adulte, Claus retourne vivre parmi les humains et fait leur bonheur en distribuant des jouets qu’il fabrique lui-même.

Mais les forces du Mal, voyant d’un très mauvais oeil cette popularité auprès des enfants, tenteront de détruire l’esprit de Noël

Mon avis : Ce magnifique livre d’un format exceptionnel (36*27 : il aura du mal à loger dans votre bibliothèque) est certainement un des plus beaux livres sur Noël que j’ai eu le plaisir de lire dans ma vie.

Si je dis lire, c’est qu’il s’agit de l’adaptation d’un roman de L. Frank Baum, auteur par ailleurs il y a un siècle du Magicien d’Oz, et que le texte a donc autant d’importance que l’image (il vous faudra deux bonnes heures pour lire les 88 pages au format géant).

*

*

Il s’agit d’une longue histoire, merveilleuse, qui se déroule dans un univers très Héroïc Fantasy.

Elle vous permettra de passer de merveilleux instants avec vos enfants – mais c’est aussi pour les adultes, il y a même des passages qui font un peu peur, comme dans tous les meilleurs contes ! – à découvrir le véritable destin du père Noël.

⇒ Lire la suite


Le coin cadeau ** Les livres du jour**L’actualité des sorties

**Les meilleures ventes** La vie d’un  lecteur


Rappel : Le modèle économique du Tourne Page repose sur le principe de l’affiliation. En cliquant sur le lien permettant d’accéder au partenaire du Tourne Page, Amazon, pour acquérir un livre conseillé, le visiteur permet au Tourne Page de percevoir une commission sur le chiffre d’affaires réalisé par son intermédiaire.

Le Tourne Page a été créé pour la promotion du livre et de la lecture. Pour que l’entreprise puisse vivre et prospérer (elle représente un investissement en temps quotidien considérable) mais aussi pour qu’elle garde son indépendance, il est essentiel que les visiteurs passent par ces liens pour acheter les livres qu’ils ont identifié sur le site.

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *