Les années vogue

Ateliers Robert Doisneau

Flammarion

Partager sur :

Le pitch

"En résumé, mon emploi à Vogue pouvait se diviser en trois volets.

D'abord la vie à Paris, sorte de trombinoscope de ceux dont les noms devaient absolument alimenter les conversations : artistes, écrivains, créateurs de toutes sortes. Ensuite les photographies de mannequins dans les décors de la ville ou sur le redoutable fond blanc du studio. Enfin, le troisième volet, les mondanités, est celui qui m'a laissé les souvenirs les plus durables" Robert Doisneau

En 1949, Michel de Brunhoff, qui dirige le magazine Vogue, passe un contrat d’exclusivité avec Robert Doisneau.

De 1949 à 1952, il couvrira l’actualité mondaine, fera quelques photos de mode et réalisera des reportages pour raconter la vie en France, accompagné d’Edmonde Charles-Roux, sa rédactrice attitrée.

Leur complicité est grande mais la vie de "photographe mondain" ne convient pas à Robert Doisneau qui reprend sa liberté à l’échéance du contrat.

Mon avis

A l'occasion de l’exposition Robert Doisneau présentée à l'Espace Richaud, durant le deuxième semestre 2017, les Editions Flammarion ont eu l'excellente idée de publier ce magnifique ouvrage consacré à un aspect relativement peu connu de l'oeuvre d'un des grands plus grands photographes français.

Cet album consacré au Doisneau photographe de mode, photographe mondain est tout simplement saisissant, tant les très nombreuses photographies présentées sont exceptionnelles.

*

Les années vogue

*

En refermant ce livre impressionnant publié dans un format plus que généreux (le livre fait 32*25 cm et près de trois kilos !), on se prête à rêver : quels clichés étonnants l'homme aurait-il réalisé s'il était resté sur cette veine de représentation du futile ?

Fêtes, défilés, mannequins, acteurs de théâtre, de cinéma, vedettes de la chanson : toutes les photos présentées sont d'une qualité hors du commun.

*

Les années vogue

*

Des clichés témoignant de la France de l'après-guerre, où tout bouillonnait, explosait.

Les plaisirs, les arts, la fête : c'est tout une époque qui passe sous les yeux du lecteur ébahi, avec certains portraits de célébrités tout à fait différents de ceux auxquels nous étions habitué.

*

Les années vogue

Brigitte Bardot mannequin*

Il faut noter que le travail de l'éditeur (et de la fondation qui a mis en oeuvre ce travail, qui est constituée des deux filles du photographe) est tout à fait hors du commun.

En effet, la couverture du livre est réalisé comme une sorte d’emboîtage qui protège le recueil de photos lui-même, dont toutes les pages sont montées sur onglet, suivant une technique utilisée par les relieurs d'art.

*

Les années vogue

Jean Marais et Jean Cocteau

Le résultat est que le lecteur à la possibilité d'ouvrir complètement les pages, comme s'il n'y avait pas de dos à l'album, et les laisser ouvertes en grand, pour mieux les regarder... ou les exposer sur une table basse.

*

Les années vogue

Brigitte Bardot au bal

A acheter et à offrir, pour tous les amateurs de l'artiste, de la photo, et du Paris d'après-guerre.

Le prix (49.90 €) est plus que justifié par l'importance de l'ouvrage et la qualité de la publication.

Acheter sur Amazon

Du même auteur